Stage de body-karaté avec Sébastien Fayard

Cet après-midi, j’ai suivi un stage de body-karaté de deux heures, au complexe Marcel Paul de Gerzat, avec l’un des meilleurs spécialistes du genre, Sébastien Fayard.

Deux heures intenses de cardio sur une musique survoltée. J’ai descendu ma bouteille d’un litre et demi de Volvic citron, évaporée dans le dojo.

En grattant sur le web à la recherche d’infos sur le body-karaté, j’étais déjà tombée sur son site, et je m’étais déjà fait la réflexion que sa pratique est très très différente de ce qu’on fait à la Maison des sports de Clermont. C’était très rapide, ultra tonique et très loin des katas de karaté. D’ailleurs (bon OK, c’était un stage donc pas forcément complet), j’étais un peu perdue dans des mouvements qu’on ne fait jamais en cours.

IMG_0193Je ne vais pas tourner autour du pot, je ne suis pas fan de cette pratique très chorégraphiée et cardio. Une des raisons principales est que ça va tellement vite que j’avais l’impression de saloper toutes mes techniques. On bosse habituellement beaucoup les postures et les gestes techniques. Nos coups de pieds et poings sont scrutés à la loupe et corrigés individuellement au millimètre près (j’exagère à peine). Là je n’avais pas l’impression de faire du karaté. Tu me diras : ça n’en était pas, c’est du body-karaté fitness. Et toujours sans tourner autour du pot, je pense que je n’ai pas la condition physique pour faire ça. Pas assez de souffle, pas assez de tonicité musculaire, pas assez d’explosivité. Le grand âge. Ou le manque d’entraînement (je peux difficilement faire plus, ceci dit).

C’est parce que je préfère les katas que je m’étais inscrite au karaté cette année. Pour diverses raisons j’ai laissé tomber et me suis consacrée uniquement au body et au taï chi (ce qui est déjà pas mal). Le « vrai » karaté me pose quelques soucis par rapport aux exercices à deux, aux mini-combats et aux chutes. Je suis une grosse chochotte, j’y peux rien. C’est dommage car j’aime vraiment les katas. Nos chorégraphies de body s’en rapprochent beaucoup mais manifestement ce n’est pas ce qui est attendu pour les compétitions, plutôt du style de ce qu’on a fait cet après-midi et dans lequel nos camarades championnes de France semblaient très à l’aise.

Bon voilà. C’était sympa quand même, quelques clubs auvergnats avaient fait le déplacement, et puis on a bien bougé. Pour ma part, j’ai dû m’arrêter avant la fin en raison d’un arrachage de peau sous le pied. D’habitude je bosse en chaussettes, là je les avais enlevées (mystère). Les mouvements trop rapides sur les tatamis ont échauffé mes pauvres petits petons (une GROSSE chochotte je te dis) qui ont craqué sous la pression. Alors plutôt que d’étaler mon hémoglobine partout (pis j’avais mal, surtout, même en remettant mes chaussettes), j’ai préféré m’arrêter, ce qui m’a permis de faire quelques photos et vidéos.

On a fait une photo de groupe (avant de commencer et de ne plus ressembler à rien), visible sur cette page Facebook.

 Par contre cette histoire de pieds, c’est juste trop pas le moment tu vois. Demain matin, je me tape les cinq bornes de la Clermontoise. Bon je cours pas, je marche en troupeau avec mes lovely collègues mais quand même. Mal aux pieds quoi. Pis l’après-midi, histoire de marcher un peu plus, j’ai prévu de faire quelques visites pour les Arts en balade, manifestation réputée pour ses nombreuses randonnées urbaines et ses ateliers au cinquième sans ascenseur. Si je fais tout ce que j’ai prévu (en comptant les trajets de et vers chez moi), je pense faire dix bornes minimum. Avec des pieds niqu(el)és.

J’en profite pour faire de la pub pour un produit que j’adore, le lait-spray Cattier pour les pieds fatigués et/ou échauffés, à la menthe et au tea tree. J’ai pas fini de m’en tartiner ce week-end !

8 Commentaires

  1. Val

    J’ai bien noté ton produit : j’ai commencé la randonnée urbaine hier, et il aurait été bienvenu !
    Tu as eu le temps de pousser jusqu’à Blanzat hier pour trouver de nouveaux produits/producteurs… ? (Moi non, les week-ends sont décidément trop courts).
    Pas inscrite à la Clermontoise. L’année prochaine, sans faute ! Mais je vais aller vous encourager et on se croisera peut-être dans les rues cet aprem… si tes pieds le veulent bien.

    • @Val : après le BK,j’étais vidée ! Et j’avais besoin d’une bonne douche ! Donc non, pas de marché à Blanzat même si j’avais eu l’info. Je t’ai pas vu ce matin à la Clermontoise mais bon…c’est pas pour dire mais y avait du monde ! ;) Et un superbe soleil…

  2. galuchon

    Il est vrai que dans le karaté, les combats à deux peuvent être déplaisants. Il suffit d’avoir un partenaire un tantinet « bourrin » pour se retrouver avec quelques bleus. Pas aisé de pratiquer de même, alors que la maîtrise des impacts est l’essence même de la discipline.
    Je comprends ton point de vue (qui n’est pas nécessairement celui d’une « chochotte »).

    Bon dimanche, Miss.

    • @Galuchon : oui je sais que les mini combats sont nécessaires, et d’ailleurs j’aime bien travailler avec les gants et les cibles, ça évite les accidents. Et sinon, si, je suis bien un peu chochotte :) Et je ne sais pas chuter proprement !
      Bon dimanche galuch’ !

  3. Pour la marche (la course, la danse…), la bonne chaussure est LE truc indispensable. Ça m’a pris du temps à comprendre le genre de chaussures dont j’avais besoin pour marcher/courir/sauter sans fatigue. Après, il faut la former. Je compte environ 50 km avant qu’elle soit parfaitement conformée. J’ai marché jusqu’à 50 km par jour avec sans ampoule, avec très peu de tensions résiduelles le lendemain.
    Bien sûr, il faut de bonnes chaussettes aussi!

    • @sdf de luxe : à en croire mon ostéo, si je devais faire de la course à pied, il me faudrait des semelles orthopédiques…Mais je ne cours pas. Et le body-karaté se pratique sans chaussures malheureusement !

  4. romain

    C’est qui le passepartout en pantalon rouge ?

    • @romain : bonjour et bienvenu :) ça faisait longtemps ! Donc le passepartout en pantalon rouge est instructeur dans un club de l’Allier et a mené son équipe aux championnats de France. Donc respect ! ;)

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :