Couleur(s) Nature et Histoires de photo, expos photo à Clermont-Ferrand

20140107_182532Ça vernit à tours de bras à Clermont-Ferrand. Beaucoup d’expos ont pris fin, comme celle de Thierry Courtadon ou celle de l’hôtel Fontfreyde. Elles seront remplacées rapidement (mais pas dans nos cœurs ;)). Mais il y a aussi des expos plus confidentielles, qui méritent tout autant le détour.

Mardi était inaugurée l’exposition « Couleur(s) Nature » par Matthieu Valdenaire. C’est un jeune photographe amateur, tombé amoureux des paysages d’Auvergne depuis qu’il s’y est installé. Inspiré par la nature, il excelle aussi bien dans les paysages majestueux que dans les prises de vue macro. Son travail a récemment été reconnu au point d’intégrer le groupe [RAW]vergnats, constitués de douze photographes amateurs ayant choisi l’Auvergne comme cible de shooting privilégiée.

20140107_181746

Pour cette exposition « Couleur(s) Nature », Matthieu a fait une sélection… colorée, pour montrer toute l’étendue de la palette merveilleuse de l’Auvergne. Quelques macros nous recentrent sur les détails de cette nature exceptionnelle.

20140107_181509

Ayant pris l’habitude de voir les photos du groupe [RAW]vergnats sur l’écran de mon ordinateur (qui n’est pas top), je dois dire que j’ai apprécié voir les photos de Matthieu en vrai, sur tirage papier. Bien mises en valeur et bien éclairées, elle ont gardé toute leur luminosité et leur éclat. Je vous invite toutefois à aller jeter un œil sur son compte Flickr, vous y découvrirez certaines des photos qui sont exposées, comme celle-ci, celle-là, ou encore celle-ci.

L’expo est à voir jusqu’au 28 février dans le hall d’attente (appelé poétiquement « L’entrée des artistes ») à l’Ophis du Puy-de-Dôme rue de Blanzat. Gratuit évidemment, du lundi au vendredi de 8h30 à 12h15 et de 13h30 à 18h.

1012794_344361472368369_538209207_nEt jeudi était inauguré l’exposition « Histoires de photos ». Chaque année, l’ORACLE (Office régional d’action culturelle de liaisons et d’échanges) invite des photographes amateurs à exposer quelques unes de leurs créations à la Maison de la Culture de Clermont-Ferrand. J’avoue bien humblement que je n’en avais jamais entendu parler jusqu’à cette année, et c’est grâce à Michael Duque que je m’y suis intéressée. Ce dernier faisait partie de la petite troupe qui avait participé à la sortie photo nocturne dans Clermont-Ferrand. Depuis j’ai été amenée à le croiser ici ou là, sachant qu’on le trouve souvent là où il y a un concert. Il apprécie particulièrement cette thématique photo mais pour ORACLE il a opté pour toute autre chose. Des photos de rue, graphiques et insolites, des détails qui passent inaperçus aux yeux du plus grand nombre mais pas de celui qui recherche des messages cachés ou de la poésie à tous les coins de rue. Au final une sélection de six photos qui donnent à réfléchir, à sourire aussi, et qui nous encouragent à considérer nos espaces urbains avec un œil neuf et bienveillant.

Trois œuvres de Michael...

Trois œuvres de Michael…

Au total, dix-neuf exposants, aux styles bien différents, et comme il n’y avait pas de thématique imposée, aux sujets très divers mais avec une grande proportion de photos où les paysages d’Auvergne étaient à l’honneur. Je n’ai pas tout aimé, forcément. Mais j’ai repéré des choses très intéressantes. J’ai retrouvé Alain Bardet, que j’aime bien aller voir pendant Les Arts en balade, pour ses photos de chats et ses splendides noir et blanc. J’ai découvert Yves Touzin et des flous colorés de toute beauté, Patrice Mureau et ses tirages infrarouge oniriques, Hervé Corneille avec lui aussi des composition urbaines graphiques, Nicolas Barthélémy et ses toiles d’araignée, Stéphanie Carraro et ses noir et blanc tout en douceur…

A noter que l’expo rend hommage au photographe Albert Monier (notamment « inventeur » du poster), dont chaque tirage est accompagné d’un texte d’Henri Pourrat. Ces derniers sont souvent magnifiques et m’ont donné envie de me pencher sur l’œuvre de ce pilier de la culture auvergnate, et dont je n’ai, à ma grande honte, rien lu jusqu’à présent.

20140109_185131

Infrarouge de Patrice Mureau

L’exposition, gratuite, est à voir jusqu’au 25 janvier (ne traînez pas!) au troisième étage de la maison de la culture, salle Chavignier (entrée derrière le bâtiment, rue Abbé de l’Epée, et non via l’entrée principale), du lundi au samedi de 15h à 19h.  

20140109_190134

Les artistes regroupés pendant les traditionnels discours

Les artistes regroupés pendant les traditionnels discours

Et Michael... j'ai l'impression qu'il m'a grillée ^^

Et Michael… j’ai l’impression qu’il m’a grillée ^^

 

Un commentaire

  1. Pingback: Les arts en balade 2014 | The magic orange plastic bird said...

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :