NY1, programme New York University – Festival du court 2014

(4) « Tripoli, quiet ». Un chauffeur de taxi libanais charge ses clients habituels dans les rues de Tripoli. Jusqu’au jour où à l’arrière, il trouve un enfant qui ne dit pas un mot. Que faire ? En désespoir de cause, notre chauffeur l’amène chez lui où sa mère va tenter de s’en occuper. Mais le gamin avait une idée derrière la tête… Un joli film, drôle, mais qui donne à réfléchir sur le sort de certaines populations.

(1) « Footsteps ». La politique internationale s’invite de bien étrange manière sur le festival. Une bande de gamins de Corée du Nord lance un défi à l’un de leurs camarades, un peu simple d’esprit. Il lui faut aller sur la plage récupérer des palourdes. Sauf que la plage est interdite et pour cause, à quelques mètres c’est la Corée du Sud. Les déserteurs sont découragés par des militaires qui guettent avec le fusil à la main. Mais le gamin simplet va y aller, trop désireux de se faire accepter des autres. Il se retrouve dans une situation cocasse, avec les militaires du Sud d’un côté, qui lui proposent de l’accueillir, et les militaires du Nord, qui en entendant ça lui pardonnent son escapade et lui demandent de revenir. À force de palabres… c’est le drame. J’étais loin d’imaginer la fin et la chute de ce court-métrage. Une belle claque.

(2) « The wind is blowing on my street ». Une jeune femme rentre chez elle, talonnée par son charmant voisin. Mais ils ne se parlent pas. Nous sommes à Téhéran. Elle rentre chez elle puis ressort chercher le courrier. La porte se referme derrière elle est c’est le drame. Elle n’a pas son foulard sur les cheveux et tente tant bien que mal de les camoufler avec son bras en attendant le retour de sa mère. C’est alors que le beau voisin arrive. Il se fiche qu’elle n’ait pas de voile. Ils fument une cigarette en papotant. Mais même ça, il faut se méfier. Des hommes quadrillent la ville et guettent le moindre écart de conduite. Un très joli court, plein d’espoir pour une jeunesse qui ne demande qu’à vivre sans contraintes. Notez que la très jolie comédienne n’a pas son nom au générique. Simplement indiquée « anonymous ».

(6) « Plan B ». Un couple de jeunes hippies d’aujourd’hui, en bringue au milieu du désert, partent en quête d’une pilule du lendemain. Mais on est aux États-Unis et ce n’est pas si simple. Les distances sont longues. Les lois différent d’un état à l’autre. Et Jake a l’air de se foutre pas mal de la situation. L’occasion pour Debbie de faire le point sur sa vie. Probablement le court que j’ai le moins aimé sur cette série, même s’il était loin d’être mauvais. Juste, en dessous des autres.

(5) « Déjà vu ». Encore un court qui traite de l’enfance vue par un jeune homme. Celui-ci vient voir son père à l’hôpital alors qu’il n’est pas revenu en France depuis deux ans. Apparemment beaucoup de rancœurs à l’égard du paternel. Mais leur amour de la vidéo va finalement les réconcilier. Bon. Je dirais que l’intérêt de ce film réside dans le fait que père et vrai fils sont réunis à l’écran, avec de vrais morceaux de films familiaux dedans. Un règlement de compte familial auquel on assiste un peu en spectateurs-voyeurs.

(3) « Adelaide ». Elle a 22 ans, est très jolie et souffre d’une hypocondrie rare. Adelaide n’hésite pas à se piquer avec des substances diverses ou à avaler des produits allergènes, non sans avoir prévenu au préalable les services de secours. Elle aime être à l’hôpital et côtoyer son médecin, qui lui explique qu’elle ferait mieux de se trouver des amis. OK. Ce sera le pharmacien, un peu perché lui aussi. Un court très drôle à l’esthétique « bonbon » qui tranche avec le sujet (si je puis dire).

[Notez et commentez les courts que vous avez vus sur http://court.360emedia.fr/ !! Un mini site adapté au mobile et réalisé en quelques petites heures par Jean-David. Merci à lui et spread the word!]

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :