I11, programme international – Festival du court 2014

(5) « Chidiya Udh ». On se demande parfois ce qui pousse l’association du festival à sélectionner ce genre de films. Rien compris. Personne n’a rien compris.

(1) « Nashorn im galopp ». Probablement mon number one de tout le festival. Un joli scénario façon comédie romantique. Une mise en scène façon Michel Gondry. Et plusieurs morceaux de Nils Frahm pour illustrer cette belle histoire. (Nils Frahm découvert l’année dernière lors de ce même festival, dans la sélection Décibels de la Blogothèque).

(4) « All-powerful ! ». Une vieille employée de maison a mal aux jambes. Le petit ami de sa collègue tente de lui refourguer une ceinture censée avoir des pouvoirs de guérison. Bof.

(2) « Ni-Ni ». Film puissant sur la dérive d’un jeune homme au Mexique. Les ni-ni sont ceux qui sont sorties du système scolaire et qui n’ont pas de boulot non plus.

(3) « Namo ». Impossible d’enterrer le corps d’un suicidé entre l’Iran et le Kurdistan, les mollah des villages s’y opposent formellement. Pourtant, il faudra bien inhumer cet homme. Les deux policiers chargés de cette lourde tâche vont devoir prendre tous les risques. Beau film sur l’absurdité de la religion (enfin ça n’engage que moi).

[Notez et commentez les courts que vous avez vus sur http://court.360emedia.fr/ !! Un mini site adapté au mobile et réalisé en quelques petites heures par Jean-David. Merci à lui et spread the word!]

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :