Balade à Volvic, le vieux bourg et le musée Sahut

Pour mes lecteurs exotiques, Volvic doit instantanément évoquer une eau minérale de grande consommation, un slogan publicitaire gravé dans les mémoires « Un volcan s’éteint, un être s’éveille »… En effet, Volvic, à quelques minutes de route de Clermont, est le berceau de cette eau minérale, avec une usine gigantesque aux portes de la ville. Je n’ai jamais visité cette usine (car elle se visite) mais j’ai entrepris une exploration du village, de la Maison de la Pierre et de la vierge Notre-Dame de la Garde.

L'office de tourisme hébergé dans un joli bâtiment, et qui offre une petite bouteille de Volvic lors des visites guidées : accueil au top !

L’office de tourisme hébergé dans un joli bâtiment, et qui offre une petite bouteille de Volvic lors des visites guidées : accueil au top !

Les visites guidées du mercredi matin à 10h, c’est Nicole qui s’y colle ! Ancienne présidente de l’office de tourisme et désormais adjointe patrimoine et tourisme à la mairie, elle accueille les visiteurs avec chaleur et humour pour partager sa passion de la ville. Extrêmement bavarde et incollable sur le moindre élément de patrimoine de Volvic, elle nous a tout d’abord présenté longuement l’histoire de la ville et notamment de sa célèbre pierre de lave, la trachyandésite, qui a, entre multiples autres, servi à la construction de la cathédrale de Clermont (qui n’est donc pas sale, hein ? On est bien d’accord !) et bien sûr de l’église de Volvic, inscrite à la liste des sites clunisiens, ainsi que des quelque vingt-trois fontaines de la ville. Direction ensuite le musée Marcel Sahut. C’était l’un des objectifs de Val en cette journée : découvrir l’expo de laves émaillées de Jacques Serre.

musée_sahut_volvic

Le château de Bosredon abrite désormais le musée Sahut. En pleine rénovation de salles, on y trouve de très jolies collections d’art asiatique et africain, et quelques toiles de Buffet ou Braque. L’expo temporaire du moment est consacrée à Jacques Serre, artiste volvicois. « La passion d’une vie » est une exposition de très belles pièces de lave émaillée mais ce qui a frappé les visiteurs, et les a touchés plus que tout, ce sont les titres des œuvres. Jacques Serre est un monsieur de plus de 80 ans bourré de talent, mais qui ne se prend pas au sérieux. Ses titres sont à se tordre de rire, totalement en décalage avec la qualité très sérieuse des œuvres. Un vrai bonheur de voir les visiteurs rire aux éclats et s’interpeller dans cette salle… L’info bonus donnée par Nicole et qui n’est pas tombée dans l’oreille de sourdes : Jacques Serre sera présent lors des Journées européennes du patrimoine les 20 et 21 septembre prochains. Je crois bien que Val et moi y serons, impatientes de faire connaissance avec ce monsieur facétieux. Notez également que cette expo se terminera justement le 21 septembre et qu’après, le musée sera fermé. Pour l’heure, les visites sont gratuites du mercredi au dimanche de 15h à 19h en juillet et août, et les samedis et dimanches en septembre.

jacques_serres

jacques_serres_2

(Toutes les images sont cliquables pour agrandissement !)

Un petit tour derrière le musée pour une vue plongeante sur de jolis jardins du château dont quelques statues ont malheureusement disparu au fil du temps, et pour une vue contre-plongeante sur l’église. Juste à côté se trouve l’école d’architecture de Volvic, toujours en activité et qui forme de nombreux artisans aux métiers de la pierre. Nous avons été accueillis dans un atelier pour découvrir des artisans en plein travail : minutie et patience au programme !

architecture

atelier

Pour finir la balade, Nicole nous a conduits dans l’église pour un petit tour rapide du propriétaire. A voir en ce moment : une expo photo sur les métiers de la pierre. A l’extérieur se dresse, d’après Nicole, la plus belle croix de la région. Evidemment en pierre de lave, le Jésus qui y est accroché est spectaculairement athlétique, et disons-le, bien gaulé.

église_volvic

église

En haut à droite « Jésus tombe pour la 2e fois »… bien gaulé mais quel boulet ! ^^

(la suite au prochain épisode)

6 Commentaires

  1. Val

    Je crois que tu as à peine exagéré et que Nicole disait seulement la plus belle « croix de mission ».

    Elle nous a conseillé d’aller visiter le cimetière, un vrai musée de sculpture à ciel ouvert. On peut se programmer ça pour une deuxième journée de découverte de la ville, avec l’usine d’embouteillage, le circuit des fontaines…

    Et j’espère bien qu’on sera à Volvic le 20 ou 21 septembre.

  2. simonet

    bonne idée de visite, dommage je rentre trop tard pour improviser ; à bientôt Ghislaine

  3. Pingback: Balade à Volvic, la Maison de la Pierre et Notre-Dame de la Garde | The magic orange plastic bird said...

  4. Pingback: Rencontres volcaniques à Volvic pour les Journées Européennes du Patrimoine | The magic orange plastic bird said...

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :