Disco soupe place de Jaude

A l’occasion d’une grande journée d’animations organisée par la Croix Rouge française, place de Jaude à Clermont-Ferrand, j’ai participé à une Disco Soupe animée par l’inoxydable et pétillante Clémence, Dominique du foodtruck Roul’ ma soupe, et Pauline, d’Animafac. Les légumes ont pour grande partie été fournis par la Maison de l’Alimentation locale et le Pré du Puy, le fromage glané au Marché Saint-Pierre, Clémence et Dominique s’étant chargées d’apporter les indispensables couteaux, sel et autres gamelles et condiments. A mon arrivée à 11h, elles étaient déjà au boulot, accompagnées par un bénévole de la Croix Rouge, affairé à débiter des courgettes en petits morceaux.

début_discosoupe

Petit à petit, des discosoupeurs sont arrivés et ont mis la main à la pâte pour réaliser plusieurs plats : une soupe courgettes-reblochon, un gaspacho de tomates, poivrons et herbes aromatiques, une soupe de carottes, une soupe de salade, poireau et champignons, du tzatziki…

soupe

gaspacho

Pour nous accompagner sous un soleil de plomb, le groupe Les Attentats Sonores, constitué de percussions et de jeunes femmes charmantes exécutant des chorégraphies entraînantes.

attentats_sonores

Au final, peu de convives pour nos petites soupes. Le gaspacho est pourtant parti à la vitesse de l’éclair, vue la chaleur ce jour-là (et surtout, il était très bon). On a eu plus de mal à distribuer la soupe de courgettes-reblochon alors qu’elle était vraiment excellente. L’état du reblochon avant immersion dans la marmite était… comment dire… repoussant et par l’aspect, et par l’odeur. Et puis finalement, dans la soupe ça s’y connaissait à peine, juste de quoi relever la fadeur de la courgette ! Ça sert à ça les Disco soupes : prouver qu’on peut toujours faire quelque chose avec un aliment qu’on considère bon pour la poubelle.

verre_gaspacho

Une chouette ambiance même si j’aurais bien aimé qu’il y ait plus de monde pour participer et pour manger. Il faudrait, en amont, solliciter certaines associations afin de faire d’une pierre deux coups niveau B.A.

Je n’ai pas participé aux animations proposées par la Croix Rouge. J’ai juste testé la grande cuisine destinée à alerter les adultes sur les dangers domestiques. Gigy, avec son 1m65, était finalement âgée de 18 mois sur cette grosse chaise rouge. Quand on dégringole de la table ça doit faire drôle, idem quand on se prend un bol géant sur la tronche. Il y avait même une gazinière avec porte de four en verre (enfin, on fait comme si)… je ne dirais pas que ça m’a rappelé des souvenirs parce que je ne m’en rappelle pas, mais j’ai vu les photos : j’avais moi-même expérimenté la cuisson de l’avant-bras sur le four de ma grand-mère.

table_géante

Un commentaire

  1. Pingback: Clémence Moulinou : Des mots à la bouche - chamalin.net

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :