Repas au restaurant du Clos à Chidrac, balade à Saint-Floret et à la source de la tête de Lion

Vouloir échapper à la canicule urbaine et partir se promener dans l’un des Plus beaux villages de France… mission partiellement réussie !

(faut zoomer sur les différentes parties de la carte (et cliquer sur les repères))

Le restaurant du Clos

Mais avant, pause déjeuner à Chidrac, au restaurant Le Clos, qui m’avait interpellée il y a quelque temps ici même pour me dire sa frustration de me voir écrire sur un chef étoilé et m’assurer de la qualité de son établissement. Je suis allée vérifier !

Ça tombe bien, j’avais depuis un moment des envies de moules-frites et j’ai pu les assouvir. Vous me direz, l’Auvergne c’est pas trop la région des moules mais peu importe, le Clos propose également de très bonnes viandes. Le chef Gérald Nicosia a sa plaque de Maître Restaurateur, garantissant la fraîcheur des produits et la cuisine « maison ». J’ai donc choisi des moules-frites mais… au bleu d’Auvergne. C’était très bon mais comme j’ai l’habitude de les prendre « marinière », je n’avais pas anticipé la difficulté de manger avec les doigts pleins de gras (oui, le fromage c’est gras et c’est pour ça que c’est bon d’ailleurs). Du coup, j’ai mis un peu de temps à finir mon énorme marmite mais j’en suis venue à bout. Des frites aussi d’ailleurs, maison et bien bonnes. En dessert j’ai craqué pour la tarte au citron meringuée revisitée version glace et vu les températures… je n’ai pas boudé mon plaisir. Les petits morceaux de meringue craquante glissés dans la glace et la crème au citron… vraiment délicieux. Le Clos possède une salle spacieuse ainsi qu’une grande terrasse ensoleillée (mais couverte). C’est bien parce que j’avais une balade prévue juste après que je n’ai pas osé tenter le trio de burgers. Première fois que je vois ça ! (et je m’y connais en burgers…).

leclos

Restaurant Le Clos

20 rue des Gours

63320 Chidrac

Balade à Saint-Floret

Direction Saint-Floret à quelques kilomètres de là. Nous avons laissé la voiture à côté du vieux pont pour entamer ce qui devait être une petite rando en boucle et qui a tourné court en raison des températures (et parce que quelqu’un avait oublié d’imprimer l’itinéraire…). La Couze-Pavin, rivière qui traverse le village, est jalonnée de plusieurs petits ponts charmants, dont un ancien pont du XVe siècle flanqué d’un pont plus récent sur lequel il est possible de rouler. La juxtaposition des deux est étrange et ne met pas forcément le vieux pont en valeur. Celui-ci est « habité » par une vierge romane sous cloche de pierre et de verre.

PONTxv

Après le pont, un chemin de croix grimpe dans les sous-bois et mène au site du Chastel. Une vieille église romane du XIIe siècle y trône au milieu du cimetière, lui même composé de tombes sans âge et de tombes rupestres anthropomorphes du Haut Moyen-Âge. Impossible de pénétrer dans l’église, qui est fermée, mais des visites guidées régulières sont proposées (horaires affichés sur le site). A l’extérieur du cimetière mais tout à côté, un belvédère permet d’admirer le village en contrebas (j’ai fait la fofolle, je suis passée de l’autre côté de la barrière pour faire mes photos). Saint-Floret est littéralement coincé entre deux montagnes.

chemindecroix_coeur

chastel_eglise

croix

tombes

tombe_vue

chastel

saint_floretC’est là qu’on a laissé tomber la rando, le sentier qui se présentait à nous étant en plein soleil pour ce qu’on en voyait. Nous sommes donc redescendus par le même chemin, en abusant de la fontaine installée à son sommet (probablement pour le cimetière).

Une fois revenus au village, nous sommes partis à l’assaut du château mais nous sommes cassé le nez sur une grille indiquant qu’une visite était en cours et que la prochaine était à 17h. Grosse déception pour moi. Le château, même les extérieurs, ne se visite qu’avec un guide alors que le site web du village précise qu’on peut accéder au donjon. C’est donc dépités que nous avons repris la voiture, en direction de la source de la tête de Lion, à quelques petits kilomètres de là. Pour les explications techniques, l’incontournable Eauvergnat est là.

chateau

La source de la tête de Lion

Depuis le petit parking où se trouve une table d’information, il ne faut que quinze minutes pour atteindre cette étrange source. Le sentier grimpe à travers la forêt et s’arrête à un premier belvédère d’où il est possible d’admirer l’oeuvre de l’eau et du temps. L’eau, en dégringolant lentement, a déposé son calcaire qui forme désormais une drôle d’excroissance sur la montagne.  En plissant les yeux on peut y deviner la forme d’une tête de lion. Bizarrement je ne l’ai pas vue sur place, seulement en découvrant mes photos sur mon ordinateur… Le sentier grimpe encore quelques mètres jusqu’à la source, une eau chargée en fer et autres minéraux, qui glougloute et s’écoule mollement sur un plan quasi horizontal. Le sentier semble continuer un peu plus haut mais nous n’avons pas insisté, ne sachant pas où ça allait nous mener. Bizarrerie naturelle : nous étions envahis de mouches relativement agressives. On les a laissées entre elles…

tete_de_lion

gigina_et_le_lion

Je suis rentrée de cette balade un peu mitigée. Le site du Chastel est une belle curiosité tant pour ses vestiges que pour sa vue. Je suis sûre que le château vaut le détour également, ne serait-ce que pour la vue en contre-champ sur le Chastel. Mais malheureusement tout est conditionné par la présence d’un guide et le reste du village n’a pas particulièrement d’intérêt (pour ce que j’en ai vu, car je n’ai pas fait le tour). La source de la tête du Lion est intéressante en soi mais ne peut s’envisager comme une destination unique de balade vu la rapidité de l’aller-retour. Mitigée donc.

4 Commentaires

  1. Val

    Vraiment un chemin de croix !

  2. ce sont des endroits où je passais en vélo pour remonter par la vallée du Courgoul, directions Besse Lac Pavin etc
    St Floret un des plus beaux villages de France, http://www.saint-floret.fr/, mais je n’aime pas trop les visites organisées,
    Un beau village perché à côté Creste, c’est perdu mais la vue est très belle. A côté St Diéry et sa source avec l’usine d’embouteillage. Plus loin il y a Montaigut Le Blanc et son château, puis St Nectaire.

    • @KIKI-129 : les visites guidées peuvent être utiles et intéressantes mais c’est bien d’avoir le choix. Là, il n’y a pas le choix ! Et oui le secteur regorge de petits villages tout aussi charmant et non classés…

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :