La Truffade, restaurant à Vichy

J’ai déjà dit que j’appréciais beaucoup Vichy, et une fois de plus, ça ne s’est pas démenti. Pour cette journée du 14 juillet, direction la jolie ville thermale afin notamment de découvrir l’exposition « Portraits » exposée sur les quais du lac d’Allier.

Mais d’abord un premier arrêt ravitaillement au restaurant La Truffade. Ne vous fiez pas à son nom, il a été conservé par les nouveaux propriétaires début 2015. Il y a  toutefois de la truffade à la carte, pour ceux qui y tiennent vraiment, mais sans même y avoir goûté je ne peux que vous encourager à tester le reste de la carte, ça serait dommage de passer à côté du talent du chef !

truffade_vichy_2

truffade_vichy

Le menu à 25€ comprend entrée, plat et dessert, mais aussi mise en bouche, mignardise après le dessert et pastilles Vichy. Le tout d’un niveau gastronomique auquel je ne m’attendais pas. Je tiens à souligner la gentillesse de la maîtresse des lieux et du chef, qui ont tenu compte de mon aversion pour le poivron. J’ai pu changer d’entrée (moyennant un supplément) et ma mise en bouche a été adaptée. Un des nombreux avantages du fait maison, s’il était encore utile d’en trouver.

En entrée j’ai donc pris le foie gras au Carambar, accompagné d’une petite brioche aux pralines et d’une réduction de Porto blanc au gingembre. Excellent, je n’ai pas d’autres mots.

foie_gras_truffade_2

En plat, j’ai pris le magret de canard (Domaine de Limagne… ici on s’approvisionne local <3), sauce au foie gras, et ses petites pommes de terre grenaille. Ces dernières étaient accompagnées d’une gousse d’ail rose confit (une tuerie) et d’une réduction d’ail ayant mariné dans l’eau de mer pendant deux (si mes souvenirs sont bons) mois. Le magret était excellent et fort bien cuit, mais je garderai un souvenir ému des patates avec l’ail en saumur, à tomber par terre.

magret_truffade

En dessert, panacotta aux fruits exotiques. Je n’ai pas demandé avec quoi avait été faite la panacotta mais ça ressemblait plus à une crème au four, ce qui était particulièrement appréciable au niveau de la texture. Malgré notre refus de prendre un café, on nous a tout de même apporté une petite meringue délicieuse au citron combava, ainsi que quelques pastilles Vichy, incontournables.

A noter que la carte des vins n’est pas très fournie mais j’étais ravie de trouver un blanc de Saint-Pourçain du domaine Nebout, que j’apprécie particulièrement.

panacotta_truffade

mignardises_truffade

En résumé : un joli cadre dans un coin tranquille du centre-ville de Vichy, un accueil sympa et arrangeant sur les demandes particulières (poivron…), une cuisine maison faisant la part belle aux productions locales et de saison, et d’un niveau largement gastronomique. Le prix des menus (25 ou 30€) est un poil élevé mais ça les vaut largement. Il y a également un menu du jour le midi (à 11 ou 14,50 €) mais je suppose qu’il n’était pas disponible en ce 14 juillet férié, on ne nous l’a pas proposé.

Nous avons eu une table malgré notre arrivée sans réservation mais je vous conseille tout de même d’appeler avant, surtout le soir, car la salle n’est vraiment pas grande.

A suivre : notre rando du côté de Châteldon et notre soirée à Vichy. Restez dans le coin.

La Truffade

16 rue Ravy Breton

03200 Vichy

04 70 98 28 57

www.restaurant-la-truffade.fr

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :