L’Instantané, restaurant bistronomique à Clermont

Un paquet de nouvelles enseignes ont ouvert ces derniers mois à Clermont : salons de thé, bars à vin, restaurants… et c’est pas fini ! Difficile de suivre le rythme et d’aller faire la curieuse un peu partout. L’Instantané a ouvert ses portes au mois de septembre, je n’en avais pas entendu parler avant que son nom ne m’arrive aux oreilles par le biais  de Jenny et Olivier, les deux propriétaires du BDV. C’est d’ailleurs avec eux que nous l’avons testé ! Oups, je ne devrais pas dire « tester », je vais me faire morigéner ;) Bref, une configuration inédite et fort plaisante, où on prend enfin le temps de papoter sans être interrompus par d’autres clients (nécessairement moins intéressants et spirituels que nous, cela va sans dire). Et le temps de déguster !

C’est où ?

En plein sur le plateau central de Clermont, au coin de la petite rue Abbé Girard-celle-où-y-a-le-menuisier-avec-une-belle-devanture-et-un-joli-scooter-garé-devant. Tu vois où c’est, c’est bon ? Avant c’était le Don Corleone, où je ne suis jamais allée.

instantane

C’est comment dedans ?

La salle n’est pas très grande, avec les cuisines au fond où on aperçoit le chef, Julien Chabert, vaquer de long en large à travers une longue fenêtre. La décoration est moderne et sobre, faite de métal, de bois et de pierre, dans une belle salle voûtée.

C’est quoi la spécialité ?

Ici c’est un positionnement bistronomique français plutôt très clair. Une ardoise courte comme je les aime qui décline des classiques ornés de petites touches gourmandes qui donnent l’eau à la bouche. Une petite ardoise trop discrète a attiré mon œil et mériterait d’être mise en avant : l’approvisionnement local est à l’honneur avec les viandes, l’huile… Faut le crier haut et fort ! Un menu à 27€ propose une formule entrée, plat et dessert à choisir parmi deux références de chaque (matérialisées par les petites flèches sur la photo ci-dessous). Même là j’ai hésité entre les deux entrées, et entre les deux plats, vu que tout me faisait envie.

menu_instantane

T’as mangé quoi alors ?

En entrée j’ai pris les épinards à la crème de lard fumé, avec leur œuf coulant et leurs pommes paille, le tout servi dans une petite cocotte Le Creuset. Je me suis ré-ga-lée. L’œuf poché était impeccablement coulant et les petites frites croustillaient à souhait. Du fondant et du croquant, comme dirait l’autre, pour un plat particulièrement gourmand, comme dirait le même. J’en aurais mangé deux comme ça.

entree_instantane

En plat j’ai pris le bœuf de 12h avec son jus corsé, ses petits légumes et… sa patate tapée. Gné ? Même nos deux complices restaurateurs n’avaient jamais vu ça. Donc on a demandé ! « Ben c’est une patate, et elle est tapée ». Aaaaaaaaah ! Mystère résolu. La fameuse patate servait d’estrade à notre morceau de bœuf, laqué de son jus. C’était donc une sorte de galette de purée compactée, complètement imbibée par le jus de viande. Miam ! Le bœuf était fondant, caramélisé, juteux… une vraie gourmandise. Les petits légumes d’hiver ont fait le job mais j’y ai à peine prêté attention avec ce duo bœuf-patate explosif. J’espère juste que les patates n’ont pas trop souffert.

plat_instantane

plat2_instantane

En dessert…il ne restait plus qu’une seule crème brûlée. C’est donc Jenny qui l’a eue. Je n’y ai pas goûté mais il y a eu un débat sur la texture plutôt crème catalane, oui mais non, bref. Et on a trouvé que sa présentation, d’une sobriété confondante, détonnait un peu avec le reste des plats proposés, plutôt joliment mis en scène. Les autres convives ont donc hérité du millefeuille vanille et caramel au beurre salé. Si j’ai trouvé la présentation sympathique, j’ai trouvé ce dessert un poil en dessous des deux plats précédents. Difficile à couper, et avec une crème généreuse à la texture très pâtissière (je précise que je ne suis pas fan de crème). Toutefois, au goût, j’ai trouvé ça bon.

dessert_instantane

Pour arroser tout ça nous avons pris un vin du Puy-de-Dôme, un pinot noir dont personne n’avait entendu parler. Et bien nous avons été conquis ! Le domaine Goigoux à Pompignat, on s’en rappellera !

goigoux

Donc tu recommandes ou pas ?

Oui ! Pensez à réserver.

On peut y aller quand ?

Du lundi au vendredi, midi et soir, et exceptionnellement les samedis 12 et 19 décembre (2015, si tu arrives du futur)

L’instantané

2 rue Abbé Girard

63000 Clermont-Ferrand

04 73 91 97 19

Facebook

Et alors après, on est allés boire des coups à La Barrique, rue des Gras. Je vous recommande aussi ! Ce truc c’est un peu Narnia en fait, t’as l’impression que c’est un troquet en forme de couloir mais une fois dedans… des salles au fond, des alcôves avec grands canapés. Et on y boit surtout du rhum et du vin. Que du bon ! Pour accompagner tout ça, quelques planches et tapas…(pas pour nous ce soir-là hein, on avait assez bouffé). Merci à François pour son accueil généreux, et bien sûr à Jenny et Olivier pour l’excellente compagnie et les belles adresses découvertes !

6 Commentaires

  1. Olmon

    Comme d’habitude, un article qui relève des détails que je n’avais pas du tout aperçus!
    Un restaurant fort sympathique pour son assiette, que j’ai déjà recommandé à certains de nos clients. Petit bémol sur l’accueil légèrement froid mais après tout, chacun son style!

    • @Olmon : c’est vrai que je n’ai pas parlé de l’accueil, peut-être inconsciemment justement parce qu’il était très discret (mais souriant, c’est important). Mais bon… tout le monde n’a pas 20 mn à consacrer aux mythes et légendes relatifs aux plats de l’ardoise ! N’est-ce pas ? ;) Toutefois j’aurais aimé que les produits locaux soient évoqués lors de la présentation du menu. Parce que j’y suis particulièrement sensible évidemment.

  2. c’est bizarre dans plein de villes de nombreux restos bars etc ouvrent et ferment très vite

    • @KIKI : les effets de mode, les concepts qui ne sont pas rentables (ex : les food trucks)… L’avantage c’est que ça permet d’avoir de la nouveauté en permanence !

  3. lily france

    Quoi ! On ne choisit pas l’entrecôte LIMOUSINE ! What else ?

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :