Métamorphose – photos aériennes du Puy-de-Dôme 1930-1970

Juste quelques mots et quelques images de cette exposition installée dans le hall René-Cassin du Conseil départemental du Puy-de-Dôme jusqu’au 5 janvier, parce qu’il serait dommage que vous passiez à côté. Vraiment.

Ce sont 66 photos aériennes de Clermont-Ferrand et des villes environnantes, prises par Léon Gendre entre 1930 et 1970. Ce dernier était un reporter-photographe, passionné d’aviation, et il a sillonné le ciel auvergnat avec son appareil, nous laissant ce témoignage exceptionnel de l’évolution de nos villes.

leon_gendre

Voilà près de 20 ans que j’habite à Clermont et j’ai assisté à nombre d’évolutions : la rénovation de la place de Jaude, la construction du tram, la démolition d’un bloc d’immeuble (et du cinéma Le Paris v.1) pour la construction du Centre Jaude 2… L’urbanisme est en perpétuelle mutation sous nos yeux mais il faut une exposition comme celle-ci pour s’apercevoir de la profonde transformation de notre espace de vie. Il y avait des champs (un parc ?), bref, de la verdure dans ma rue, en face de mon immeuble. Il y avait des usines à côté de Jaude. Il y avait des arbres (#LOL) place de Jaude, l’aérogare d’Aulnat était une pauvre bicoque avec trois coucous posés devant, et des dizaines de maisons moches étaient agglutinées en lieu et place du centre Jaude 1. Bref, chaque photo nécessite un peu de concentration pour tenter de repérer des éléments familiers et d’y superposer mentalement la configuration actuelle de certains quartiers. Mais c’est un exercice passionnant !

puydedome_antenne

Construction de l’antenne du puy de Dôme

bughes

La place des Bughes sans la maison des sports, sans la maison des boulistes (et sans les boulistes)

bughes2

Les photos originales sont actuellement conservées aux Archives départementales, qui ont également édité un ouvrage sur Léon Gendre, en vente aux Archives (75 rue de Neyrat à Clermont) pour 15€. Une idée cadeau qui devrait notamment ravir les aînés, si j’en juge par les réactions passionnées de certains visiteurs seniors lors de ma visite. Je ne sais pas si le livre comporte des photos autres qu’aériennes mais si c’est le cas… ça m’intéresse encore plus ! L’occasion de vous conseiller (merci JD) de regarder Ma nuit chez Maud, un film d’Eric Rohmer avec Jean-Louis Trintignant qui se passe dans un Clermont des années 1960 méconnaissable (et envahi de bagnoles).

Conseil départemental du Puy-de-Dôme

24 rue Saint-Esprit

Exposition ouverte du lundi au samedi de 13h à  19h

Jusqu’au 5 janvier 2016

2 Commentaires

  1. Val

    Pour ceux qui n’auront pas le temps de courir aux archives, le livre est aussi disponible en librairie (vu à Riom ce matin).
    Je pense que les terrains en face de chez toi faisaient partie de l’école/ancienne abbaye.

  2. Pingback: Léon Gendre, reporter photographe et photographe aérien | The magic orange plastic bird said...

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :