Speedbooking à L’Armoire à Cuillères

armoireL’Armoire à Cuillères, voilà déjà un sacré bout de temps que je vous en parle… sans jamais y avoir mis les pieds. Incroyable non ? Mallorie exerçait ses talents de pâtissière lors des randonnées Art’Air en 2014 et 2015, et n’avait toujours pas trouvé le local de ses rêves à Clermont pour accueillir sa clientèle. C’est désormais chose faite depuis plusieurs mois et c’est rue des Chaussetiers qu’elle a investi un ancien salon de coiffure dont la configuration rappelle étrangement… un couloir. Un commerce n’a jamais aussi bien porté son nom ! Voilà une des raisons pour lesquelles je n’avais jamais pu tester ce petit bar à chocolat : les fois où j’ai voulu m’y rendre, c’était complet.

armoire_2

C’est vous dire si j’ai sauté sur l’occasion lorsqu’elle a lancé les inscriptions pour ce qui est désormais un rendez-vous régulier les derniers samedis du mois : le speedbooking ! Cékoissa ? Des gens, neuf participants et un maître de cérémonie (Alain), se retrouvent pour causer littérature. Mais pas n’importe comment ! Par groupes de 2 ou 3, chacun raconte, sans révéler le titre ni l’auteur, un livre qu’il a aimé (ou pas), en quatre petites minutes. Et rebelote 3 ou 4 fois pour que tous les participants aient entendu tous les avis. Ensuite, chacun note sur une grille le livre avec lequel il souhaite repartir en classant toutes les critiques de 1 à 9. Alain ramasse les copies et se charge d’attribuer les bouquins. Car oui, on doit donner son livre. A un inconnu. Oh mon dieu ! Rien n’est perdu, il suffit de prévenir le destinataire qu’on souhaite le récupérer, voilà tout (et compter sur sa bonne volonté à le rendre ;)). Pour ma part, j’avais pris le soin d’acheter un poche d’occasion car en tant que bonne psychopathe des livres, je déteste les prêter et évidemment encore plus les donner (j’ai un Chameau dans la nature, je répète, j’ai un Chameau dans la nature (comprenne qui pourra ;)).

J’ai choisi de présenter Mr Gwyn d’Alessandro Baricco, que j’avais chroniqué sur ces pages. Un exercice difficile compte tenu de la thématique et de la construction très mystérieuse. Et pour couronner le tout, je ne suis pas aussi à l’aise à en parler qu’à rédiger un avis pour ce blog. C’est Louise et son grand sourire qui sont repartis avec. J’espère qu’elle appréciera. Pour vous dire à quel point l’exercice est difficile, lorsque Pierre m’a raconté son roman, ça m’a semblé intéressant mais je n’ai absolument pas reconnu ce livre qui pourtant fait partie de mes préférés : Soie d’Alessandro Baricco (encore lui). Je ne vais certainement pas blâmer Pierre pour sa présentation, c’est au contraire la preuve que chacun de nous interprète les romans à sa façon et en retire des choses extrêmement personnelles et parfois bien différentes des autres lecteurs. Et alors là… MISE EN ABYME, c’est précisément l’un des thèmes phares de Mr Gwyn, cette relation étrange, intime et très personnelle d’un auteur avec ses lecteurs. What else ? J’ai bien fait de venir non ?

speedbooking

Oui. Car j’ai passé un très bon moment malgré mes petites appréhensions de départ. Et bien sûr… je ne me suis pas privée pour déguster un chocolat chaud super onctueux (oublie TOUT ce que tu sais des chocolats chauds, rien, mais alors RIEN à voir) accompagné d’une gaufre liégeoise moelleuse et croustillante, tartinée de confiture et de chantilly. Oui, c’était décidément un très très bon moment !

armoire_cuillieres_2

J’ai conscience qu’en faisant la promotion de ce petit événement mensuel, je mets en péril ma possibilité d’assister aux prochains (seulement 9 places, je le rappelle), mais bon… si d’autres peuvent en profiter, tant mieux ! Pour s’inscrire pour le prochain speedbooking, suivez attentivement la page Facebook de l’Armoire à Cuillères !

Un grand merci à Mallorie pour son accueil, à Alain pour l’animation dynamique et sa bonne humeur, et à Gilles, Pierre, Bénédicte, Pauline, Louise et Jean-David pour avoir partagé leurs coups de cœur littéraires (JD, je te rendrai ton Philip K. Dick hein…).

Petite suggestion : j’aimerais bien connaître la suite de ces échanges, savoir ce que Louise a pensé de mon Baricco, savoir ce que Bénédicte a pensé du Cécile Coulon de Louise… Comment faire ? Laisser des petits mots, des mini-critiques chez Mallorie pour que les participants viennent les consulter ? Les écrire sur un support numérique quelconque ? Dommage de s’arrêter là non ?

11 Commentaires

  1. Et dire que j’ai failli venir à celui là! Je m’étais inscrite mais j’ai du annuler =\ en tout cas c’est sûr si je peux la prochaine fois je serais là ^^

  2. Le Chameau cherche l’abreuvoir. Je répète, après sa longue traversée, le Chameau cherche l’abreuvoir.

  3. Faucher Louise

    Pas grand chose à rajouter !!!
    Ton article est parfait !!!!
    Je n ai pas encore lu ton livre…
    Effectivement je partage ton idée , d échanger sur le livre !!!!
    Moi aussi j ai envie de savoir si mes livres donnés ont été aimés !!!!
    Hi hi hi …
    A la fin du speedbooking, nous avons émis cette idée !!!
    A bientôt, j espère !!!!
    Pour de nouveaux échanges en toute gourmandise !!!!

  4. Héhé c’est officiel je serais là pour le speedboking d’avril (ce samedi =D) Tu penses venir?

  5. Pingback: Speedbooking nocturne au Chaos de Flore | The magic orange plastic bird said...

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :