Romain Humeau à la Puce à l’Oreille

C’était début novembre 2016, le 5 pour être tout à fait précise. Heureusement que j’ai un blog, c’est moi qui vous le dis, parce que si je savais que j’avais déjà vu Eiffel en concert à Clermont, je ne me souvenais plus que je les avais vus deux fois. Je ne sais pas dans quelle sorte de trappe sans fond tombent mes souvenirs, et mes bons souvenirs en plus, nom de dieu de bordel de merde, mais ça m’agace un peu. Donc une première fois en 2010, une deuxième en 2012, et chaque fois à La Coopé, alors que j’étais persuadée que c’était à La Puce. Saloperie de mémoire. Bref. Donc revoilà non pas Eiffel, mais Romain Humeau, son chanteur et leader charismatique, en mode solo, avec un nouvel album intitulé Mousquetaire #1. On s’y retrouve évidemment, surtout dans l’écriture, engagée, poétique, tantôt en français tantôt en anglais (nouveauté, challenge remporté haut la main), et musicalement c’est poil un ton en dessous, moins écorché, moins rock qui tache, plus pop. Et c’est bon, disons-le, très bon. Sur la scène de La Puce à l’Oreille de Riom, Romain Humeau nous a donc présenté ce nouvel album mais aussi… le suivant, Mousquetaire #2, qui n’est pas encore sorti. De ces mois de travail en solo sont sortis des tas de textes, des tas d’expérimentations musicales, qui se déclineront en #2, #3 et que sais-je encore. Bref, un concert foisonnant, un joyeux rodage face à un public bienveillant et tout acquis à ce rock qui transpire la sincérité et qui se fout des conventions du monde la musique. Je fais ici allusion à un coup de gueule de Romain Humeau au sujet des sites de streaming, mais aussi au sujet des maisons d’édition qui bradent leurs catalogues à ces plates-formes qui s’enrichissent sur le dos des artistes qui touchent des cacahuètes (surtout les petits). J’avoue utiliser Deezer de temps en temps mais surtout pour une première écoute intégrale avant décision d’achat. Donc ça va, j’ai la conscience tranquille ;) Pis je fais partie des vieilles biques qui persistent à acheter des livres en papier, des CD que je peux même plus lire sur mon matériel défectueux, des DVD que je regarde une seule fois. Bref. Je digresse inutilement là.

En première partie, c’est le groupe Télégraphie qui nous a présenté son nouvel album. Une formation auvergnate et clermontoise que j’ai connue pour certains membres sous un autre nom il y a quelques années. Un son rock, et même post-rock, de belles nappes musicales qui servent des textes en français qui prennent toute leur ampleur dans des refrains entêtants.

Le concert était super, voilà, première partie et tête d’affiche, et j’y étais sur invitation de Logos FM et de l’émission Hit Story, présentée par mon collègue et ami Stéphane qui a eu la chance d’interviewer Romain Humeau juste avant de monter sur scène, pour évoquer le tube “A tout moment la rue” (à écouter ci-dessous). Merci Stéphane !

Télégraphie à suivre sur leur page Facebook

Romain Humeau à suivre sur sa page Facebook

Hit Story à suivre chaque semaine sur Facebook et sur YouTube

telegraphie

romain_humeau

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :