Escapade à Vassivière – 2/3 Le tour du Bois de Crozat

crozat_bann

⏪ 16 août 2018. J’ai profité de trois jours de vacances pour arpenter ce secteur que j’aime beaucoup, le lac de Vassivière. Après le tour, obligatoire, de l’irrésistible île du Ciap, je me suis lancée dans une petite randonnée que je n’avais pas encore faite : le tour du Bois de Crozat.

1/3 L’île de Vassivière et le CIAP, Le Verrou & Chez Julie

2/3 Le bois de Crozat

3/3 La lande du puy de la Croix

Carte_Vassiviere.png

↑ En bas à gauche, le sentier orange

Situé en bordure de la route qui fait le tour du lac de Vassivière, à cheval sur les communes de Peyrat-le-Château et de Beaumont-du-Lac, le Bois de Crozat est le point culminant de la Haute-Vienne (777 m) et est classé Natura 2000. Une petite randonnée de 8 km permet de découvrir le bois ainsi que les rives du lac de Vassivière, en empruntant une partie du sentier des Rives (30 km pour faire le tour complet du lac).

Le départ du sentier est commun avec un autre itinéraire, Le chemin des poètes, jalonné de sculptures de pierre mystérieuses (en savoir + sur les sculptures). Après avoir laissé de côté le chemin des poètes, le sentier se dirige vers le sommet et sa table d’orientation, ainsi que vers les Roches Brunagères, mystérieux agencement de rochers considérés comme des monuments druidiques. On croise aussi plus loin un tumulus qui est en fait un tertre funéraire du 1er siècle. C’est à ce moment qu’il faut faire attention où l’on va ! J’ai tourné un bon moment sur cet espace dégagé avant de trouver par où il fallait repartir. Pas de balisage en vue, heureusement que j’avais mon smartphone pour m’indiquer les sentiers : j’ai pu ainsi découvrir avec soulagement un chemin quasiment recouvert par la végétation, où mes mollets se sont fait griffer avant de finalement arriver au portail de la délivrance et à un chemin plus large. Le reste de la randonnée se fait tranquillement sur des sentiers dégagés avant de rejoindre les rives du lac. 

Plutôt que de remonter à ma voiture, j’ai poussé jusqu’à Auphelle. Choc de civilisation. Je n’avais croisé personne de la matinée à part un agriculteur et un vététiste et à Auphelle je suis tombée dans port de plaisance, dans un camping, sur une plage, légitimement très occupée en ce 16 août ensoleillé. J’en ai profité pour déjeuner avant de repartir. 

Je suis ensuite allée me garer au parking de l’Ile pour faire le tout petit circuit de la presqu’île de Pierrefitte avant de rentrer à Nedde pour la soirée. 

croizat1

crozat2

crozat3

crozat4

crozat5

crozat6

crozat7

crozat8

crozat9

crozat15

crozat10

crozat11

crozat12

crozat13

crozat14

2 Comments

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s