Les Estables – Mont Mézenc

esta6_bann

L’hôtel La Découverte aux Estables

Saint-Front

Borée

Boussoulet et Chapteuil

Gorges de la Loire – Cascade de la Beaume

Le mont Mézenc

Gorges de la Loire – Saint-Martin-de-Fugères


🚶‍♀️ 15 km

📍 Les Estables

🌟 sucs – pounti – croix 

Un séjour aux Estables n’aurait pas été pleinement satisfaisant sans une randonnée sur le fameux mont Mézenc, que l’on aperçoit depuis l’hôtel. Encore faut-il que les conditions météo le permettent et depuis le début de cette semaine, elles ont été un peu compliquées (sans être catastrophiques heureusement). Ce matin-là, il y a certes des nuages mais ils habillent le ciel de la plus belle des façons, créant ça et là des trouées lumineuses du meilleur effet. Nous voilà donc partis à pied depuis l’hôtel, en direction de ce drôle de sommet à trois cornes que je vois depuis ma chambre : le rocher de la Marmaille. Chemin faisant, nous apercevons des marmottes qui prennent le soleil du matin. L’horizon s’étend à perte de vue de tous les côtés, il paraît même que c’est par là que l’équipe d’Alexandre Astier est venu tourner une partie de son prochain film Kaamelott (dont la sortie est repoussée). Notre chemin nous amène sur un gros rocher qui surplombe le cirque des Boutières, la vue est splendide, pile au-dessus de la frontière entre Haute-Loire et Ardèche, mais il faut redescendre et là je rigole moins, c’est abrupte, caillouteux, vertigineux et il faut suivre ensuite un fin sentier à flanc de falaise. Toujours cette fichue peur du vide, mais comme la veille, je m’en sors sans trop de mal. Arrivés au parking de la Croix de Boutières, Gilles et Nadine nous attendent avec le pique-nique et je déguste un pounti extraordinaire devant une vue qui l’est tout autant. Franchement, que demander de plus ? L’ascension du Mézenc ? Allez  ! C’est parti ! C’est une ascension très douce qui commence dans la forêt avant de se découvrir tout à fait. Les pentes du mont Mézenc sont une zone botanique protégée et de mini-barrière sont installées ici et là pour préserver des plantes remarquables qui, grâce à ces aménagements, ont pu reconquérir un peu de terrain. Il est notamment interdit de s’asseoir sur les amas de pierre (pour pique-niquer par exemple) car c’est le lieu de prédilection du séneçon argenté, une plante qui a l’air “cramée” mais qui ne l’est pas ! On y trouve aussi la délicate pulsatille printanière, qu’il faut prendre garde de ne pas piétiner non plus. Bref, respectez le chemin ! Nous commençons par le coin altiligérien, avec la croix, avant de poursuivre côté ardéchois avec les tables d’orientation. Pas de jaloux, c’est beau dans chaque département ! Nous redescendons tranquillement vers le village des Estables, en longeant les équipements de ski de la station, où le soleil réchauffe nos joues battues par les vents du Mézenc.

esta6_1

esta6_2
Les Estables
esta6_3
Au loin, notre objectif du jour

esta6_4

esta6_5

esta6_6

esta6_19

esta6_8

esta6_9

esta6_20

esta6_10

esta6_11

esta6_12

esta6_13
Pounti face à l’Ardèche

esta6_21

esta6_22

esta6_14

esta6_15

esta6_16

esta6_17

esta6_18

20190530_151427

esta6_23

esta6_25

esta6_24

esta6_26

Lire la suite  : Gorges de la Loire – Saint-Martin-de-Fugères

6 Comments

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s