Disco soupe à l’Electric Palace !

En marge du festival du court-métrage, il se passe plein de choses dans divers lieux de la ville. L’Electric Palace est un chapiteau monté non loin de la maison de la culture, cœur battant du festival. Tout au long de la semaine on peut s’y arrêter boire un verre et surtout, de nombreux concerts et animations sont programmés. On y trouve aussi deux de mes foodtrucks préférés (mais je les aime tous d’amour #teambisounours), à savoir Roul’ma Soupe et Les Bouchées de Monbento (a cessé son activité). Notez que pour l’occasion les Bouchées proposent des variantes aux fameuses boulettes, et notamment des burgers. Et là… autant dire que la battle du burger maison de la place clermontoise est méchamment relancée ! Gros niveau. Pain extra moelleux, garniture généreuse et goûteuse… c’est un carton depuis le lancement ! Mon petit doigt m’a dit qu’il devrait rester au menu après la fin du festival ;-)

Le personnel navigant et souriant du Cookpit (a cessé son activité aussi) a quant à lui atterri à l’Electrico Palacio, devant une ancienne station service accueillant le temps du festival une boutique éphémère Auvergne Nouveau Monde. On y trouve des produits made in Auvergne, et notamment les box Cœur de Volcan (enfin lancées!), les savons de la Savonnerie bourbonnaise, les CD et goodies Kütu Folk ainsi que le Cahier Bleu… bref, plein d’autres trucs très sympas.

La boutique éphémère Auvergne Nouveau Monde

La boutique éphémère Auvergne Nouveau Monde

Quelques jolis produits : les fringues de Student of Clermont, les radios vintage de A.bsolument, les bières du Plan B, les Belles de savons, les lampes Dédale-S...

Quelques jolis produits : les fringues de Student of Clermont, les radios vintage de A.bsolument, les bières du Plan B, les Belles de savons, les lampes Dédale-S…

Et le Cookpit !

Et le Cookpit !

Mais venons-en à cette Disco Soupe ! Deuxième du nom dans la région, après un galop d’essai au Biau jardin à Gerzat (et où je n’étais malheureusement pas).

Rendez-vous était fixé à 11h à l’Electric Palace, sous un magnifique soleil. Clémence (oui, la même que lors de cette soirée (clik), gastronomie de haut vol ou soupe de grand-mère, elle sait tout faire) était déjà là, prête à en découdre avec les quelques caisses de légumes entreposées dans un coin.

Mais attends… une disco soupe c’est quoi au fait ?

T’as déjà entendu parler des légumes jetés par les magasins ? Les biscornus, les un peu amochés, les presque gâtés… qui pourtant ne demandent qu’à être croqués ! Ou mijotés. Quel effroyable gâchis !! Les disco soupes récupèrent ces pauvres légumes, font appel à la bonne volonté des gens comme vous et moi, et entreprennent de confectionner une soupe géante et gratuite. Et si en plus y a un peu de bonne musique pour se trémousser en épluchant… le bonheur est total ! Le dealer de légumes était une fois encore le Biau Jardin de Gerzat, on change pas une équipe qui gagne !

Donc hop c’est parti ! Un commando part au lavage des légumes tandis que les bataillons forment les rangs tout autour de la table, armes à la main. Ça va saigner ! Surtout avec les betteraves rouges, bonjour le massacre !

Opération lavage en bassine !

Opération lavage en bassine !

Au fur et à mesure du lavage, les légumes sont apportés autour de la table où s’activent les économes. De mon côté j’ai vu quelques carottes mais surtout des panais et des radis noirs. Un peu de betteraves mais j’ai évité autant que faire se peut en raison de la coloration des mains (j’ai ma dignité). En face ils ont eu pas mal de choux, de mâche, de rutabagas… Une fois les légumes épluchés et coupés grossièrement, c’est le ramassage dans de grands fait-tout avant noyade, salage et mise à feu par Clémence. Enfin, c’est l’étape du mixage. Je ne parle pas de DJ Maurice qui mixe depuis le début sur l’estrade en passant de la musique festive, mais du broyage des légumes avec un truc improbable qui ressemble plus à un engin de chantier qu’à un accessoire de cuisine.

Livraison de panais !!! C'est pour moi ça ...

Livraison de panais !!! C’est pour moi ça …

Les éplucheurs sont concentrés sur leur mission...

Les éplucheurs sont concentrés sur leur mission…

Clémence et JDO aux gamelles...

Clémence et JDO aux gamelles…

Et le mixage  ! On voit plus Clémence derrière son marteau-piqueur géant !

Et le mixage ! On voit plus Clémence derrière son marteau-piqueur géant !

Et dégustation !! Trois soupes différentes au final, en fonction du contenu aléatoire des marmites. Je n’en ai goûté que deux. J’ai agrémenté la première avec quelques morceaux de salers, puisque les fromages d’Auvergne étaient de la « party » également. Plutôt pas mal ! La deuxième comportait manifestement un peu trop de céleri et de radis noir (plutôt destiné à être mangé cru).

A taaaaaable !

A taaaaaable !

Et voilà ! Une bonne soupe chaude avec un peu de salers... what else ?

Et voilà ! Une bonne soupe chaude avec un peu de salers… what else ?

Excellente ambiance du début à la fin, discussions avec toutes sortes de gens, plein de têtes connues, collègues ou amis, rencontres intéressantes, enfin des visages sur certains noms… mention spéciale à ma voisine d’épluchage qui, pour inciter le photographe de France 3 à revenir vers nous (nos panais pâlichons ne l’intéressaient pas), a créé un visage à la Arcimboldo sur sa planche à découper. Et, joie et bonheur, son œuvre figure dans le diaporama du site de France 3 ! Si c’est pas de la consécration ça… (en plus vous verrez mes ongles vernis d’orange en train de peler une carotte, ainsi que ma tête ici ou là, et mon sac de festival pendant dans mon dos… what esle?)

Je vous encourage vivement à participer à une disco soupe un jour. Ça n’a l’air de rien, ou plutôt si, ça a l’air fastidieux et pas très sexy mais au final c’est un vrai moment de partage hyper chaleureux.

Encore mille mercis à Clémence, au Biau Jardin, au fromages d’Auvergne et à l’Electric Palace pour cette chouette matinée.

Et hop, une petite vidéo tournée par les Fromages d’Auvergne

4 Commentaires

  1. Carlotta

    Ta « voisine d’épluchage » est ravie de voir que notre oeuvre arcimboldesque a bien été diffusée!
    http://auvergne.france3.fr/2014/02/02/disco-soupe-407525.html

  2. Pingback: Festival Art’Air 2014 | The magic orange plastic bird said...

  3. Pingback: Déjeuner au Bistrot Zen de Montpeyroux | The magic orange plastic bird said...

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :