Escapade au lac de Vassivière 2/3 // Nuit à l’hôtel Le Verrou à Nedde

Après une très belle journée au lac de Vassivière à la découverte de l’île et du centre d’art et du paysage, nous avions bien mérité un peu de repos.

Pour trouver un hôtel à proximité, je suis passée par le pôle tourisme du lac de Vassivière. J’ai eu un coup de coeur pour l’hôtel Le Verrou et ses promesses de parenthèse cosy et naturelle. J’ai réservé un tout petit peu plus d’une semaine à l’avance et par chance il restait une chambre sur les dix que possède l’hôtel. D’ailleurs, hôtel, chambre d’hôtes… la frontière est plus que mince dans cet établissement ravissant.

verrou

Direction Nedde ! Par les petites routes de campagne, une vingtaine de minutes nous ont suffi pour rallier la place de l’église, pile devant l’hôtel. L’une des propriétaires m’avait appelée dans l’après-midi pour me confier le code de la porte d’entrée au cas où elle ne soit pas là pour nous accueillir, nous avons donc découvert notre chambre, au deuxième étage d’une vieille bâtisse de pierre : décoration vintage de très bon goût, couleurs apaisantes, petites lucarnes dans le mur et vue sur le jardin, ses transats et ses arbres protecteurs.

fenetre_chambre

chambre_verrou

verre_dents

Nous avions réservé pour le dîner donc après une petite pause et un petit aller-retour jusqu’au pont de Claveyrolas surplombant la Vienne, nous avons rejoint la salle de restaurant où le menu nous a été présenté. Peu de choix car ici on mange maison, du jardin, local et bio. Et comme à la maison. Pour patienter avant les plats, nous avons commandé un vin corrézien bio de très bonne facture qui s’est parfaitement accommodé des recettes de la maison. En entrée j’ai choisi des tranches de melon accompagnées de petit toasts avec une tartinade maison à base de jambon d’Aoste, de romarin et de citron. Il faut absolument que j’essaie de refaire ça chez moi tellement j’ai trouvé ça délicieux. Ensuite en plat nous avons pris le seul plat proposé, à savoir des légumes farcis : tomate, courgette et champignon pour chacun avec riz basmati aromatisé à ce que j’ai identifié comme du basilic. J’en aurais volontiers mangé le double tellement c’était bon. Et en dessert, j’ai opté pour la crème brûlée, dans laquelle j’ai découvert une demi-gousse de vanille. Excellente également.

pont_nedde

nedde

jardin_verrou

restaurant

repas_verrou

Après une bonne nuit réparatrice (mais illuminée le matin, attention les petites lucarnes ne sont pas pourvues de rideaux mais je crois que c’est la seule chambre concernée par ce détail), retour à table pour un petit déjeuner copieux avec son pain, ses croissants, ses confitures maison et même à la demande, son fromage, ses céréales ou ses yaourts (du Cantal ! Ahah !). De quoi prendre des forces pour la rando du matin. L’hôtel dispose d’un petit salon très agréable dans lequel on trouve quantités de bouquins, DVD sur la région et bien sûr documentation touristique complète.

salon_verrou

Pour résumer : l’hôtel Le Verrou à Nedde est une adresse exceptionnelle. Les propriétaires sont absolument charmantes, les chambres très jolies, le calme olympien et la nourriture un luxe de saveurs authentiques régressives.

Oh et au fait ! Pourquoi « le verrou » ? Pourquoi ce nom évoquant un sinistre donjon pour un si joli hôtel ? Pour comprendre il faut traverser la rue et rejoindre l’église Saint-Martin. Sur sa lourde porte se trouve un énorme… verrou. Datant du XVe siècle, il est effectivement impressionnant et intéressant à détailler (d’ailleurs j’ai pensé que Val aurait adoré le dessiner dans ses petits carnets !).

verrou_eglise

Hôtel Le Verrou

87120 Nedde

Tél. 05 55 69 98 04 ou 06 12 31 53 08

www.leverrou.com

Chambres de 60 à 105€

Repas 23€ hors vin

Petit déjeuner 8€

6 Commentaires

  1. Val

    J’ai regardé les images avant de lire le texte, et en tombant sur la dernière, je me suis dit « Waouh, j’en ai dessiné pas mal, mais celui-là, c’est sûrement le plus beau et il ne m’aurait pas échappé».
    Tu imagines ma surprise en te lisant. Je n’en reviens pas que tu me connaisses si bien.

    Bon, comme je ne dessine pas d’après photos, soit il va falloir que j’y aille, soit ton image va servir d’inspiration pour une céramique… Ou les deux, rêvons un peu.

    • @Val : un machin bizarre plein de croisillons, de petits coeurs et de personnages dans tous les coins… définitivement j’ai pensé à toi ;)
      J’ai d’autres images sous d’autres angles si ça t’intéresse (mais je confirme, le déplacement vaut la chandelle, un p’tit séjour au Verrou et à Vassivière pour revoir les oeuvres, ça s’impose !)

  2. Pingback: Escapade au lac de Vassivière 1/3 // L’île du CIAP | The magic orange plastic bird said...

  3. Pingback: Escapade au lac de Vassivière 3/3 // Randonnée sur la presqu’île de Chassagnas | The magic orange plastic bird said...

  4. Le Verrou, une bonne adresse, c’est certain. Nedde ça me rappelle ma jeunesse quand je faisais des courses de vélo, c’était une grande fête , parfois nous y restions le w end. Les serrures forgées Limousines sont parfois de vraies oeuvres d’art. Vassivière et Nedde le pays des champignons.
    A Nedde vous avez aussi le château et le village vacances VVF au bord de La Vienne.

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :