Playlist de septembre

playlist_sept_bann.jpg

Activités 👀

Visite du château de Tournoël

C’est à l’invitation de l’office de tourisme Terra Volcana (qui regroupe depuis peu les offices de Riom, Châtel-Guyon et Volvic) que les ambassadeurs de territoire (dont je fais partie) ont été accueillis au château de Tournoël, sur les hauteurs de Volvic, par son propriétaire, M. Aguttes. J’avais déjà fait cette visite il y a quelques années (relire mon article) et j’ai pris le même plaisir à arpenter ce lieu sauvé des outrages du temps par un propriétaire passionné et investi, dans tous les sens du terme.

playlist_sept1.jpg

Les thermes de Vichy

J’ai été invitée à tester un nouveau soin, un peeling + modelage, aux Thermes des Dômes de Vichy. Une matinée de pur bien-être à barboter dans l’eau thermale et à me balader dans les parcs.
(Re)lire mon article

L’abbaye Saint-Vincent de Chantelle

Comme le jour de ma visite à Vichy était aussi le week-end des Journées européennes du patrimoine, j’en ai profité d’être dans le coin pour aller à Chantelle. Les sœurs ouvrent très rarement leurs portes aux visiteurs et c’était l’occasion de pénétrer dans cette très belle abbaye. J’ai suivi Judith, de l’office de tourisme, dans l’église, la cour, les jardins mais malheureusement pas dans les laboratoires où les sœurs fabriquent, conditionnent et expédient de nombreux produits cosmétiques. J’ai toutefois fait un crochet par la boutique dont je suis repartie avec quelques produits.

playlist_sept2.jpg

playlist_sept3.jpg

La forêt de la Comté

Toujours dans le cadre des Journées européennes du patrimoine, mais il était là question d’un tout autre patrimoine, j’ai passé un dimanche en compagnie de l’ADVEP dans la forêt de la Comté, pas chez les Hobbits mais du côté de Vic-le-Comte. Une journée extrêmement riche en informations, que ce soit sur les arbres, l’histoire et même le fromage de chèvre grâce à une visite à la ferme bio de Fayet. Une superbe journée.

Forêt follies

Je n’étais pas en Creuse le week-end du festival, qui s’est tenu cette année le deuxième week-end de septembre, mais il reste toujours quelques vestiges des œuvres présentées dans la forêt de Chabrières. De belles œuvres de land art qui donnent envie d’être là le jour où elles sont révélées au public par leurs auteurs.

playlist_sept4.jpg

Le vignoble de Saint-Pourçain

Allier Tourisme a convié ses ambassadeurs de territoire à une escapade œnologique dans le vignoble de Saint-Pourçain, qui a débuté dans la cave de l’Union des vignerons de Saint-Pourçain, une coopérative qui gère toutes les étapes de la fabrication du vin jusqu’à sa commercialisation. Évidemment on a dégusté (hips), et évidemment j’ai craqué pour quelques bouteilles. Nous nous sommes ensuite rendus à Cesset au Domaine des Bérioles, domaine indépendant celui-ci, qui est en fin de conversion bio. Repas campagnard (pâté aux pataaaaaates <3), balade dans les vignes et évidemment… dégustation au programme. Une superbe journée !

playlist_sept5.jpg

Lyon

Les escapades professionnelles à Lyon sont rarement l’occasion de faire du tourisme malheureusement (et paradoxalement). Toutefois, un trajet à pied m’a permis de prendre une petite photo nocturne, et l’événement pro m’a fait découvrir, du moins partiellement, les Subsistances, un lieu impressionnant réhabilité et désormais dédié à toutes sortes d’événements festifs et aux artistes. Ah ! Et j’ai découvert la Chartreuse, en cocktail… bah c’est vraiment bon !

playlist_sept7.jpg

playlist_sept6

Rando à Champeix

Je crois (j’en suis sûre) que c’était la plus longue rando de toute ma vie. Estimée à 29 km, nous n’en avons fait que 25 mais avec les trajets à pied à Clermont pour partir de/rentrer chez moi j’en suis à 28 pour la journée. Cette grande boucle regroupe plusieurs petites boucles autour de Champeix et Montaigut-le-Blanc. Je retiendrai le plateau de la Pinière, sauvage et couvert de mûres.

playlist_sept8.jpg

Bouquins 📚

Les arbres remarquables du Puy-de-Dôme

Cette édition du Conservatoire des espaces naturels d’Auvergne liste de manière plus ou moins subjective et exhaustive les arbres dits “remarquables” du département. Remarquables par leur âge, leur forme, leur localisation, leur nombre… bref, ils ne passent pas inaperçus. Outre les informations botaniques attendues dans ce type d’ouvrage, on trouve également d’intéressantes anecdotes historiques et culturelles, assorties de belles photos des arbres cités. Un index à la fin permet de chercher par commune, et indique même les coordonnées GPS.

J’ai parlé de ce livre lors d’une chronique dans Les Bouquineurs sur France Bleu Pays d’Auvergne. Vous pouvez l’écouter ici.

Fabcaro – Pause

Lorsqu’on est un génie comme Fabcaro, on arrive à faire une BD même lorsqu’on est en panne d’inspiration. C’est le thème de ce tome “Pause”, qui évoque la détresse de l’artiste face à la page blanche. Comme quoi… même quand on pense n’avoir rien à dire, on trouve toujours quelque chose à dire. C’est évidemment et comme d’habitude très drôle, fin, et plein d’enseignements.

 

Ciné – télé 📺

Shaun le mouton

Bon alors c’est juste pour dire que c’est passé à la télé et que j’ai regardé Shaun pour la première fois de ma vie. J’adore ce type d’animation, et l’humour qui va avec.

Insoupçonnable

Je n’ai pas vu la série dont cette version française est le remake mais j’ai lu les fans de la première s’offusquer de la nullité de la deuxième. Bon. Moi j’ai trouvé ça pas si mal, même s’il ne faut pas trop réfléchir aux détails, et contrairement à la majorité des commentaires que j’ai pu lire, j’ai bien aimé l’interprétation d’Emmanuelle Seigner. Quant à Melvil Poupaud, c’était jusqu’ici une sorte de fantasme masculin mais là… plus trop. Il est glaçant de réalisme. Au moment où j’écris, tous les épisodes n’ont pas été diffusés sur TF1 mais je n’ai pas résisté et ai acheté les épisodes suivants en VOD.

Musique 🎶

San Carol – Houdini

J’ai reçu en avant-première un exemplaire de “Houdini”, l’album de San Carol (sortie officielle le 19 octobre) édité chez Freemount Records, label auvergnat. J’ai immédiatement été conquise par l’ambiance de cet album qui m’a rappelé quelques grandes heures d’Archive ou de Jay-Jay Johanson (qui n’ont rien à voir l’un avec l’autre, je vous l’accorde). C’est enveloppant, ample et très élégant. Une très belle découverte.

https://freemountrecords.bandcamp.com/album/houdini

Miossec – Les rescapés

Je persiste à vouloir écouter Miossec, car je voue un culte absolu à certains de ses anciens albums, mais force est de constater que j’aime de moins en moins ce qu’il fait, tant dans les mélodies que dans les textes, que je trouve mièvres, voire grotesques pour certains refrains. Je n’ai pas réussi à entrer dans ces Rescapés, qui viennent de sortir. Ça mérite peut-être une réécoute. Peut-être.

Expos 🖼️

Le FITE

Le Festival international des textiles extraordinaires s’est tenu à Clermont la deuxième semaine de septembre. Je n’ai malheureusement pas eu le temps de faire grand-chose mais j’ai quand même fait l’effort d’aller admirer “La forêt d’amour”, l’oeuvre de Rieko Koga, une artiste japonaise qui vit en France. Des morceaux de tissus indigo ont été suspendus dans la nef de la basilique Notre-Dame du Port. On apprend sur le compte Instagram de Rieko Koga que “indigo” et “amour” se prononcent de la même façon en japonais. D’où le nom. 

playlist_sept9.jpg

#MonClermont

La ville de Clermont a lancé cet été un concours sur les réseaux sociaux, dans lequel il fallait partager des photos de la ville. J’ai évidemment participé et… l’une de mes photos a été retenue parmi les 20 gagnantes. Une exposition sera présentée du 15 novembre au 4 décembre à la Maison du tourisme, place de la Victoire. J’ignore ce que j’ai gagné comme lot mais à mon avis pas le premier ! La concurrence est rude et honnêtement ce n’est pas ma photo préférée qui a été choisie parmi celles que j’avais présentées pour le concours. Bref. Tant mieux si elle a plu. En fait ce qui me gêne ce n’est pas la composition (que j’aime bien : right here, right time) mais la qualité, disons-le, assez dégueulasse de cette photo, prise de loin, au smartphone, et retouchée à la truelle pour maquiller la misère. Je n’imagine même pas si elle est tirée sur papier et accrochée… je suis pas sûre d’assumer.

https://www.clermontmetropole.eu/actualites-et-agendas/toute-lactualite/detail/actualites/concours-photo-estival-mon-clermont-cest/

Shopping 🛍️

Saeve

Je précise tout de suite que ces produits au format “voyage” m’ont été envoyés dans le cadre de mon boulot, par la fondatrice de la marque qui a souhaité me remercier pour avoir communiqué à son sujet sur les réseaux sociaux (pro). J’avoue que je n’aime pas recevoir ainsi des “cadeaux” dans ce contexte car je tiens à mon intégrité mais pour le coup j’étais curieuse de ces produits à base de sève de bouleau d’Auvergne. J’ai commencé à en tester quelques uns et c’est pas mal du tout. Je n’exclue pas de vous faire un petit article façon blogueuse beauté un de ces quatre (#LOL).

playlist_sept10.jpg

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :