Randonnée raquettes et photo // Lac de Guéry

Je vais vous faire un aveu… je n’avais jamais fait de raquettes (ouh la nulle !). Et comme il faut bien une première fois, je me suis dit qu’il était préférable de jouer la sécurité en m’inscrivant à une sortie accompagnée. Et quand cette sortie accompagnée annonce qu’elle sera sur le thème de la photo… bah y a plus trop à hésiter non ? Si ? Ah oui, si. C’était sans compter mon flippage total devant les prévisions météo. Tout allait bien, soleil prévu, jusqu’à H-24 où la pluie était finalement annoncée. J’ai failli renoncer. Mais j’ai préféré faire confiance à notre guide. Ai-je eu raison ? (suspense insoutenable)

Cette balade en raquettes était organisée par Damien, notre guide (très) spirituel, et par Marie-France, photographe professionnelle. Donc à la question “ai-je eu raison” de leur faire confiance ? Ben oui (fin du suspense (mais restez quand même)), nous avons bénéficié d’une belle fenêtre météo, malgré les inepties annoncées par l’oracle MétéoFrance. Moralité : faire confiance aux guides. Keep the faith. 

Rendez-vous était donné à 9h devant le chalet de Cap Guéry, où on peut louer skis de fond, raquettes et prendre ses forfaits. Un café chaud nous attendait avant de constituer les deux petits groupes. Un groupe de warriors (enfin, à peu près) est parti avec Didier pour une rando un tantinet plus musclée, tandis que les poètes-photographes se rangeaient derrière Marie-France et Damien, pour une balade plus courte, avec plus de pauses, mais ô combien contemplative et riche en émotions (si si).

(les photos sont toutes à la fin, comme ça vous êtes obligés de lire le texte)

Marie-France a tout d’abord fait l’inventaire du matériel utilisé par chacun. Il y avait pas mal de “gros” appareils, reflex ou bridge. Pour ma part, je ne m’encombre presque plus de mon bridge en randonnée et me contente de mon Samsung S6, plus maniable et aux résultats plus satisfaisants (la vérité vraie étant que j’utilise mon bridge en mode automatique et ne maîtrise rien du tout des réglages techniques, du coup, le seul et unique intérêt par rapport au smartphone, c’est le zoom). Le seul problème c’est la batterie, que j’ai allègrement siphonnée en 3h de rando (malgré le mode avion activé). Bref. Les utilisateurs de “vrais” appareils photo ont pu bénéficier des conseils avisés de Marie-France, sur les réglages spécifiques aux paysages et à la luminosité. Et pour tous, elle a rappelé quelques règles de cadrage pour capturer un paysage ou un portrait, et même pour les selfies ! Car on ne soulignera jamais assez le drame des selfies ratés, pris en contre-plongée-double-menton, ou de trop-près-gros-nez, bref, le selfie est un art comme un autre. Faites en sorte d’en faire des techniquement propres à l’avenir, je vous remercie par avance, ça nous évitera quelques souffrances. 

Notre parcours nous a tout d’abord amenés au bord du lac avant de monter en direction de la cascade. Jusque là, le soleil était joueur et nous gratifiait de belles percées lumineuses. Ensuite, les nuages se sont tapé l’incruste mais bon, rien de dramatique, l’ambiance était belle. Nous sommes montés sur une petite butte pour admirer la vue sur la chaîne des Puys et le Sancy (et boire du vin chaud), avant de prendre le chemin du retour, qui nous a fait passer près d’un panorama sur les roches Tuilière et Sanadoire, qu’on a plutôt l’habitude de voir depuis le parking du Guéry, donc un point de vue différent. 

J’ai presque oublié que je portais des raquettes durant cette randonnée, sauf pendant la redescente à travers les bois, où il a fallu gérer le chemin étroit, le dévers, les racines et les branches hautes… pas le plus agréable mais pas de chute en ce qui me concerne (#fière) ! Mais pour un baptême, j’ai trouvé ça très cool et sans vraie difficulté, notez que mon smartphone a enregistré environ 5 km, ce qui est peu par rapport à mes capacités de rando mais bon, là c’était en raquettes, donc un peu plus physique (j’ai presque pas eu de courbatures aux cuisses le lendemain…presque…enfin si, un peu… aïe). Pour la partie photo, les pauses étaient régulières et suffisamment longues pour prendre son temps, bref, un équilibre parfait entre activité, contemplation et… franches rigolades !

Et alors pour finir en beauté, la sortie prévoyait le déjeuner pris au kota grill de Cap Guéry ! C’est koi un kota ? C’est un petit chalet finlandais équipé d’un barbecue d’intérieur central et d’une cheminée. Les convives s’installent en rond autour du foyer, se réchauffent et remplissent leur estomac de toutes sortes de délices réconfortants et roboratifs. Dans notre cas : saucisses et pommes de terre fourrées au saint-nec’, miam ! Marie-France avait également préparé cakes salés et pâtisseries (mention spéciale au gâteau de Savoie, dont je garde un souvenir ému). Bref, on a bien mangé, et au chaud ! Une dernière photo de groupe et hop, retour à la maison, les pieds congelés mais avec la satisfaction d’avoir passé une super matinée vivifiante et conviviale, et avec l’envie de remettre ça très bientôt !

Un grand merci à Marie-France, Damien et Didier pour leur accueil, leur bonne humeur et leur professionnalisme !

Vous voulez vivre les mêmes (palpitantes) aventures que moi ?
Contactez les guides d’Aventure en Terre Volcanique. Des sorties régulières sont organisées (exemple : rando raquettes et truffade au buron de la Croix-Morand) mais si vous êtes au moins 6, Damien peut vous proposer une rando à la carte adaptée à vos envies. Le prix de cette rando était de 25€, raquettes, accompagnement, conseils photo et repas compris (1/2 journée). 

Aventure en Terre Volcanique

Marie-France est régulièrement de la partie mais elle est aussi photographe professionnelle avec pour spécialité les mariages, naissances et toutes sortes d’événements familiaux que vous souhaitez voir immortalisés de la plus belle des façons. Je vous invite à jeter un œil à son très joli site qui vous donnera un aperçu de son talent, et à sa page Facebook plus orientée nature. Elle m’a également autorisée à publier ici quelques photos qu’elle a prises ce matin-là, je l’en remercie chaleureusement parce qu’elles sont vraiment belles (surtout celles où je suis dessus, faut l’admettre) et tant pis si les miennes sont toutes pourries à côté. Une chose est sûre, l’élève n’est pas prête de dépasser le maître. 

Arty Photos / Auvergne Mon Amour

Vous voulez manger dans le kota de Cap Guéry et brûler tous vos vêtements en rentrant chez vous (oui parce que bon… ça tire moyen efficace la cheminée) ? Il faut réserver auprès de Cap Guéry car bien sûr la location est payante (40€ pour une soirée). Notez qu’ils proposent aussi des cabanes pour se la jouer trappeur le temps d’un week-end, je n’ai pas eu l’occasion de les voir en vrai mais elles ont l’air très chouettes (ni eau ni électricité, immersion totale dans la nature). Pensez à vous y prendre à l’avance, elles sont un peu prises d’assaut.

Cap Guéry

📷

Place aux photos ! (d’abord les miennes, dans l’ordre chronologique de la matinée)

raquettes1

↑ L’équipe des warriors nous quitte…

raquettes2

raquettes3

raquettes4

raquettes5

raquettes6

raquettes7

↑ Merci Jérémy pour la pose involontaire ;) Le photographe recruté pour prendre en photo la photographe pro prenant en photo des randonneurs qui au final prennent le photographe en photo (vous me suivez ?)

raquettes8

raquettes9

raquettes10

↑ Formation « portrait devant paysage », option cadrage américain et doigt dans le nez (merci Damien)

raquettes11

raquettes15

↑ Volcan en éruption 

selfie_raquettes

↑ Formation « selfie qui a pas l’air d’un selfie parce que c’est un peu la honte de prendre des selfies mais quand on n’a pas le choix on gruge »

raquettes12

raquettes13

raquettes14

kota

kota2

bloggif_58a6235f9e157

↑ Auto-formation de moi-même « mode rafale et montage de gif animé » (contente de moi) (Notez le professionnalisme de notre guide)

Et les photos de Marie-France… admirez !

16776185_10212654773991153_434606078_o

16810957_10212654773871150_798359985_o

↑ Cf. photo un peu plus haut avec la plante au premier plan

16804846_10212654773231134_1684257140_o

↑ ❤

7 Commentaires

  1. Val

    Quand je repense à ton inquiétude et à tes hésitations la veille… tu aurais vraiment raté une sacrée journée !
    Mais la fenêtre météo était vraiment étroite : on n’a pas vu le ciel à Clermont ce jour là !

    • @Val : c’est clair ! Et je repense au retour sur Clermont, avec ce brouillard à couper au couteau… Bon mais enfin je commence à avoir l’habitude, quand je me mets des coups de pied au cul, c’est rarement décevant ;)

  2. il vaut parfois mieux monter là haut sur la montagne pour trouver le soleil, sympa alors cette découverte en raquettes hi hi J’ai fait un stage en 1992 avec l’équipe du foyer du Guéry. C’était bien + gelé et heureusement car déjà à l’époque il y avait peu de neige, mais on pouvait skier sur le lac et faire des essais pneus cloutés pour Michelin
    Pour mes randos j’ai un Panasonic coolpix TZ8 (zoom x16), ça tient dans la poche.
    Ca fait bizarre de voir si peu de neige et si peu de glace en février.

    • @KIKI ah je ne pense pas que Michelin fasse encore des essais sur ce lac :D Juste la pêche au trou autorisée une fois l’an mais je pense que c’est cuit pour cette année vu le redoux :(

  3. Je note l’inspiration « selfie qu’a pas l’air d’un selfie » et « cadrage amériacina avec doigt dans le nez », mais… sans doigt dans le nez, peut-être… :-D

  4. Pingback: Volvic Volcanic Experience // Rando gastronomique | The magic orange plastic bird said...

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :