L’enlèvement au sérail

serail1_banniere

Un opéra c’est… une partition

Un opéra c’est… des chanteurs

Un opéra c’est… une mise en scène

Un opéra c’est… des répétitions

Un opéra c’est… un lieu, des décors, des costumes

Un opéra c’est… un public

C’est une de ces propositions intimidantes qu’on accepte avec autant d’excitation que d’appréhension… Le centre lyrique Clermont-Auvergne m’a invitée à me glisser au cœur des répétitions de “L’enlèvement au sérail”, un opéra de Mozart qui se produit à Clermont avant de partir en tournée chez les coproducteurs que sont les opéras d’Avignon, Rouen, Massy et Reims.

Les répétitions ont débuté le 11 décembre, en vue d’une première programmée pour le 11 janvier. Un mois. Un tout petit mois pour rassembler toutes les pièces du puzzle et les présenter au public de l’opéra-théâtre de Clermont-Ferrand.

Le 15 décembre, j’ai eu le privilège incroyable d’assister durant 5h aux répétitions, puis de partager un moment d’échanges avec une partie de l’équipe. D’autres répétitions viendront et il est hautement probable que je fasse des modifications à cette première partie que je vous présente.

🎶

Un opéra c’est… une partition

SerailDie Entführung aus dem Serail de Wolfgang Amadeus Mozart. “L’enlèvement au sérail”, wenn du kein deutsch spricht (j’ai bon ? (punaise c’est tellement loin l’allemand…)), est un opéra écrit par Mozart et présenté en 1782 à l’empereur d’Autriche. L’Orient, mystérieux, exotique, plein de sagesse, est en vogue à cette époque et c’est ainsi que Mozart choisit de nous conter l’histoire de Konztanze, captive du pacha Selim, de Belmonte son fiancé qui va voler à son secours, de Blondchen, sa servante, de Pedrillo, l’amant de Blondchen, et d’Osmin, le gardien du sérail. Belmonte et Pedrillo vont fomenter un projet d’évasion pour libérer tout ce petit monde, et notamment Konztanze, que le pacha tente de séduire en vain, tandis que Blondchen résiste vaillamment à Osmin pour rester fidèle à Pedrillo. Sur le fond, à savoir l’intrigue et l’amour mis à rude épreuve, rien ne change dans cette production de 2017. En revanche, il y a quelques petites adaptations…

Cette interprétation de “L’enlèvement au sérail” est mis en scène par Emmanuelle Cordoliani, qui travaille sur ce projet depuis maintenant près de 3 ans (!) et qui a choisi de se départir du fameux sérail pour le transformer en cabaret des années 1930. A ce jour, je n’ai ni la pièce de puzzle “décors”, ni celle “costumes” à vous présenter mais j’ai hâte. Et pour moderniser cet opéra de 1782, Emmanuelle Cordoliani s’est autorisée à faire une adaptation du texte. Rassurez-vous, la partition de Mozart demeure intacte.

serail1

serail4

Un opéra c’est… des chanteurs

Enfin, quand je dis chanteurs… je suis loin du compte ! Des chanteurs, des comédiens, des danseurs… plutôt. Il vous faudra aussi un chœur (pièce de puzzle manquante à ce jour) et un orchestre (manquante aussi), assorti de son chef évidemment. Ah et il faudra aussi un comédien, tiens. Qui ne chante pas. Le pacha Selim ne chante pas, il parle, voilà tout. Son texte a même été étoffé par rapport à l’opéra initial, afin de lui accorder une place bien méritée dans cette histoire.

Commençons par les chanteurs… Tout a commencé lors du concours de chant de Clermont-Ferrand organisé par le Centre lyrique, unique en son genre en France, qui n’est pas qu’un simple concours mais carrément une audition géante pour une production, où se pressent des chanteurs du monde entier. L’objectif ici est de récompenser des artistes lyriques en leur proposant un rôle, ce qui constitue un tremplin extraordinaire pour de jeunes chanteurs. C’est ainsi qu’en mars 2017, Katharine Dain a décroché le rôle de Konztanze, et César Arrieta celui de Pedrillo, tous deux décrochant du même coup leur billet retour pour Clermont au mois de décembre, quelle chance ! (welcome back!). Les rôles de Blonde, Belmonte et Osmin n’ont pas trouvé preneurs lors de ce concours malgré les dizaines de participants, il a donc fallu procéder à de nouvelles auditions. Je me suis étonnée de cet état de fait et j’ai pris conscience de l’extraordinaire niveau d’exigence d’un opéra. Il ne suffit pas de bien chanter, un opéra c’est avant tout tenir un rôle, et le tenir pendant 13 dates sans faillir. D’ailleurs, moins un.e chanteuse/eur (pardon, je suis une bille en écriture inclusive) lyrique chante pendant les répétitions, mieux c’est, histoire de ne pas arriver le jour de la première les cordes vocales complètement laminées. Pas de doublures prévues, obligation d’être en forme le jour de la première parce que de toute façon, il faudra y aller, même avec 40° de fièvre. Bref. Donc les rôles de Blonde, Belmonte et Osmin ont été attribués à Elisa Cenni, Blaise Rantoanina et Nils Gustén. Sachez d’ailleurs que la metteur en scène, Emmanuelle Cordoliani, n’a pas eu son mot à dire pour cette distribution, ni pendant le concours de chant, ni pendant les auditions, c’est comme ça et ça fait partie des contraintes de mise en scène d’un opéra. Le rôle du pacha, parlé donc, est incarné par le comédien Stéphane Mercoyrol. Ce qui nous donne une distribution américaine, malgache, italienne, vénézuélienne, suédoise et française. La tour de Babel infernale ? Oui mais non, la communication se fait le plus naturellement du monde, de préférence en anglais mais pas que. Sans compter que les textes de l’opéra sont également multilingues. Un joli et harmonieux charivari !

serail2

serail5

A suivre :

Un opéra c’est… une mise en scène

Un opéra c’est… des répétitions

Dates des représentations

Jeudi 11 et lundi 15 janvier 2018 à 20h

Samedi 13 janvier 2018 à 15h

Info et billetterie http://www.centre-lyrique.com/saisonlyrique/lenlevement-au-serail

3 Commentaires

  1. Pingback: L’enlèvement au sérail / Les coulisses – épisode 2 | The magic orange plastic bird said...

  2. Pingback: L’enlèvement au sérail / Les coulisses – épisode 3 | The magic orange plastic bird said...

  3. Pingback: Playlist du mois de janvier | The magic orange plastic bird said...

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :