Lozère / Le château du Tournel

Bagnols-les-Bains & Les chemins Francis

Les clochers de tourmente

Le signal de l’aigle

La source du Tarn

Le Mont Lozère 

Le roc des Laubies

Le château du Tournel

Le château du Tournel

7 juillet 2018 – 6 km

Je rends les clés de la chambre, à regrets évidemment, car ça y est, je me sens ici comme à la maison. J’ai mes petites habitudes, le chemin le long du Lot pour rejoindre les thermes, mon petit studio au-dessus de l’eau, mes balades digestives du soir… La semaine est passée trop vite. Je me rends à la supérette de Bagnols pour faire quelques achats de rigueur : crème de marron, miel, bière… je fais honneur à la gastronomie locale. Puis je prends la route pour le château du Tournel, vraiment très proche de Bagnols. En ce samedi matin, pas grand monde, voire personne. Tant mieux. Le château défensif du Tournel date du XIIe siècle, il est perché sur un éperon rocheux qui surplombe le Lot, lui conférant une position particulièrement avantageuse. Il est aujourd’hui en ruine mais garde de beaux restes dans lesquels il est possible de déambuler en respectant quelques consignes de sécurité car c’est diablement escarpé. Je suis descendue dans un premier temps jusqu’au bord du Lot, pour voir le moulin, avant d’explorer le château ainsi que les ruines du village-rue qui s’était déployé à son pied. Un petit circuit, disponible sur un flyer du Parc National des Cévennes, permet de comprendre la disposition des différents éléments d’architecture. Et pour les courageux, on peut pousser jusqu’à un promontoire au-dessus du château et je vous recommande vivement de vous donner cette peine car la vue est à couper le souffle. C’est un océan de verdure dans lequel trône cette ruine qui semble ne vouloir jamais rendre les armes. Inutile de dire que redescendre de là, remonter dans ma voiture et repartir à Clermont n’a pas été une mince affaire mais au moins, je suis rentrée avec cet extraordinaire souvenir imprimé sur ma rétine. 

Bilan en un mot de ce séjour : génial. Un hébergement qui a su conserver une authenticité et des valeurs qui sont aujourd’hui érigées en modèle du “bien voyager”, un guide aussi sympathique qu’érudit, des paysages somptueux, une météo idyllique, une nourriture généreuse et simple… bref, comme une envie de revenir.

Mes séjours suivants avec Chamina ont eu lien en 2019, aux Estables et à Belle-Ile-en-Mer. Je pense que les articles sortiront en 2034 vu comme c’est parti ;)

tournel1

tournel11

tournel2

tournel3

tournel4

tournel5

tournel6

tournel7

tournel8

tournel9

tournel10

6 Comments

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s