Playlist du mois de février

bann_fevrier

Petit tour d’horizon de mes (re)découvertes culturelles et de mes activités du mois de février, qui a certes été court, mais très riche ! (si vous voulez relire la playlist de janvier)

Musique 🎶

Cascadeur en concert

C’était un moment unique, privilégié, un concert intimiste dans un lieu intimidant, le musée Roger-Quilliot. Cascadeur nous a présenté quelques titres de son nouvel album, prévu bientôt. Le premier clip vient de sortir, je vous invite à y jeter une oreille, ainsi qu’à cette petite vidéo-souvenir de la soirée

Relire mon article

 

Hiver Pool

Le truc, quand tu participes à un projet de crowdfunding, c’est que le temps passe et que tu oublies que tu as donné de l’argent à quelqu’un que tu connais pas. Et puis un beau jour, des mois après, tu reçois une belle enveloppe dans ta boîte aux lettres, avec un CD et une affiche dédicacée d’un gentil mot de remerciement. Hiver Pool est un groupe auvergnat que j’affectionne particulièrement pour la fraîcheur de ses compositions, qui me rappellent Diving with Andy, Holden ou Valérie Leulliot (ça doit pas vous parler plus mais tant pis, que des jolis groupes). C’est folk, c’est pop, un joli produit local made in Haute-Loire.

Ecouter “Turbulences”

hiverpool.jpg

Alt J

Ils ne joueront que trois dates en France, dont une à la Coopérative de Mai le 17 mai. Lorsque la salle a lancé officiellement la billetterie en ligne, j’ai dû être une des premières à réserver ma place. J’ai bien fait car c’est désormais complet ! Si j’ai beaucoup, beaucoup écouté leur premier album “An awesome wave”, je dois toutefois me pencher sur leurs productions suivantes avant d’aller les écouter en live et c’est chose faite, notamment avec l’album “Relaxer” sorti en 2017.

Ecouter “Relaxer

London Grammar

“Wasting my young years”, c’est le titre que m’a sorti l’appli Shazam alors que la télé était allumée sur je ne sais plus quoi et que j’ai soudainement tendu l’oreille. Bien pratique cette appli. Je connaissais les London Grammar de nom mais n’avais jamais écouté. Quelle erreur ! J’aime beaucoup, énormément. De l’électro-pop comme je l’aime, planante et un (gros) chouia mélancolique.

Ecouter l’album “If you wait”

Ciné – télé 📺

Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand

Je ne vais pas revenir là-dessus, j’ai fait plein d’articles. C’est un événement que j’apprécie désormais de faire chaque année en prenant mon temps (et en prenant une semaine de vacances, surtout). Le palmarès est évidemment très intéressant, avec des films forts et audacieux. Je retiendrai “Les Indes galantes” de Clément Cogitore, un “clip” (le mot ne rend pas justice au projet mais bon…) qui met en scène des danseurs de hip-hop sur une musique d’opéra de Rameau. C’est organique, puissant, j’ai presque envie de me le passer chaque matin avant d’aller bosser. Cette oeuvre a été nouvellement acquise par le FRAC Auvergne (avant ses récompenses au festival !) et sera exposée à partir du 17 mars prochain.

Jusqu’à la garde

Un film fort, qui avait été annoncé en 2014 au festival du court-métrage par le film “Avant que de tout perdre”, qui avait été primé et qui a donné à Xavier Legrand l’élan nécessaire pour construire ce long-métrage qui prend aux tripes. Le sujet des violences conjugales y est traité avec toute la complexité, la délicatesse et la violence nécessaires et c’était une sacrée gageure.

Relire mon article

Ponyo

J’ai eu une petite période japanim’ ce mois-ci, qui devrait se poursuivre je pense car j’ai la ferme intention de revoir une bonne partie de mes DVD du genre. J’ai revu Ponyo, de Hayao Miyazaki, que je n’avais pas revu depuis sa sortie au cinéma. Ce n’est clairement pas mon préféré, tant dans le scénario que dans le graphisme. J’avais oublié pas mal de choses donc je ne me suis pas ennuyée mais je reste assez hermétique au message véhiculé, malgré l’ancrage fort dans les peurs et croyances japonaises (sur les tsunamis).

Le royaume des chats

Ce film est sorti des studios Ghibli mais a été réalisé par Hiroyuki Morita. Je n’en avais pas gardé un grand souvenir mais j’ai voulu le revoir quand même. Bon. Même sensation de grand n’importe quoi, scénario indigent malgré des personnages intéressants. Dommage, il y a pourtant de quoi faire de belles choses sur le thème des chats.

Le voyage de Chihiro

Ce Hayao Miyazaki prend une nouvelle ampleur à chaque visionnage. Voilà un vrai chef-d’oeuvre, porté par un vrai personnage principal (féminin, comme souvent chez Miyazaki) et des personnages secondaires extraordinaires. C’est beau, émouvant, poétique, une vraie parenthèse d’évasion onirique.

Top Chef

Je suis avec attention la saison 9 de Top chef, qui accueille le chef Adrien Descouls, un Auvergnat pur jus expatrié à Paris. J’ai eu l’occasion de le rencontrer via mon boulot, et de lui poser plein de questions. Il est très sympa et n’a qu’une envie : revenir vivre en Auvergne et s’installer à son compte. Je lui souhaite de trouver rapidement un joli petit restaurant dans le coin et en attendant, je l’encourage chaque mercredi devant ma télé.

topchef

Henri Bouniol (producteur de pois blond), Adrien Descouls et Frédéric Huret (professeur au lycée de Chamalières, chef)

Expos – événéments 🖼

Les expos du festival court-métrage

Chaque année, en marge des projections, des expositions thématiques sont présentées au public clermontois. Je n’ai pas fait le tour de toutes ces expos car il y en avait beaucoup, mais j’en ai vu quatre. Des affiches, de la bouffe, du Labo, et Seamus Murphy. Cette dernière, Seamus Murphy, est visible jusqu’au 31 mars à l’hôtel Fontfreyde et je vous la recommande vivement. De la très belle photo.

Relire mon article

La formidable épopée du Yunnan, Li Kunwu au FRAC Auvergne

C’était une expo extraordinaire, assez inhabituelle par rapport aux œuvres présentées au FRAC dans les précédentes expositions. Li Kunwu nous emmène dans la construction de la ligne de chemin de fer du Yunnan, construite par des ingénieurs français au début du XXe siècle. C’est beau, instructif, et intimement lié à l’histoire de Clermont grâce à la présence de la mythique Micheline.

Relire mon article

Aubusson tisse Tolkien

Tolkien dessinait, avec autant de talent qu’il écrivait ! Et 14 de ses illustrations seront transformées en tapisseries monumentales par les ateliers d’Aubusson. La Maison du tourisme de Clermont-Ferrand propose de découvrir une partie du projet, ainsi que la facette moderne de cet artisanat séculaire. La première tapisserie sera terminée en avril, l’occasion d’aller faire un tour à la Cité de la tapisserie ?

Relire mon article

Restos 🍽️

Le bonnet d’âne

Il a ouvert début février, rue Fontgiève, juste en face du Petit Vélo réquisitionné pour des séances de courts-métrages. Je ne suis pas sûre qu’on puisse véritablement parler de restaurant car il n’y pas de cuisine à proprement parler ici. Smoothie bowls, assiettes de crudités, assiettes de charcuterie et fromage, soupes (par la conserverie locale CLAC), ici les végétariens sont les bienvenus (et les autres aussi). En revanche, j’aurais préféré tester tout ça en pleine chaleur estivale plutôt qu’au cœur de l’hiver dans une salle glaciale, pourtant sympathique car accueillant de belles expos colorées d’artistes locales.

www.facebook.com/lebonnetdane.clermont

smoothie

Les saveurs d’Alep

Si on a atterri ici, c’est parce qu’on avait dans nos rangs une végétarienne pur jus, et des veggie friendly. Ce restaurant de spécialités syriennes propose de nombreux plats qu’on peut combiner car servis en petites quantités. C’est bon, copieux et plein de saveurs. Je regrette toutefois le service un peu lent et désordonné, mieux vaut ne pas attendre ses amis si on veut manger chaud… Ce repas était l’occasion de dire au revoir à Fanny, qui déménage dans le Sud :'(

Fiche Tripadvisor

alep

Activités 😀

Créer un flip-book

Je me suis inscrite à un atelier de Marie Paccou, réalisatrice de courts-métrages d’animation et notamment de flip-books. J’ai beaucoup aimé produire quelque chose de très satisfaisant avec mes dix doigts.

Relire mon article

Escape Hunt

Mon premier escape game ! Nous nous sommes retrouvés à 4 à Escape Hunt, l’une des salles clermontoises proposant cette activité. Sortir d’une pièce en une heure après une enquête collective, ça n’était pas gagné d’avance pour moi et pourtant j’y ai pris beaucoup de plaisir ! Tant et si bien que je vais y retourner !

Relire mon article

Royatonic

Je n’avais jamais mis les pieds à Royatonic en hiver et j’en rêvais, de n’avoir que la tête qui dépasse dans la froideur de l’hiver, le corps bien au chaud dans l’eau. J’ai participé à un shooting photo (pour le boulot, mais j’étais en vacances) afin de profiter des conditions particulières en extérieur, vu que la neige était tombée sur Clermont. Ce centre aqualudique est toujours agréable à fréquenter mais là j’avoue que j’y ai pris un plaisir tout particulier, surtout dans le bassin extérieur.

royatonic

Rando raquettes dans le Sancy

Une superbe journée d’hiver, froide mais ensoleillée, idéale pour aller crapahuter sur les sommets auvergnats. J’ai fait une rando raquettes & photos du côté du puy de Chambourguet vers Super-Besse, c’était magnifique. Je vous raconte très vite.

Bouquins 📚

Ta vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une

Vous voulez vraiment que je vous reparle de ce truc ? J’en ai écrit suffisamment long dans mon article pour ne pas que je m’inflige d’en rajouter une couche ici.
Relire mon article

L’éléphant est irréfutable

J’ai désormais en permanence un recueil de chroniques d’Alexandre Vialatte sur ma table de nuit. J’en déguste deux ou trois avant de dormir et je vous assure que je n’ai jamais trouvé meilleur remède pour nettoyer son cerveau des turpitudes de la journée et de la connerie humaine.

« Le loisir est une chose étrange. « Que feront les hommes quand ils ne feront rien ? » demande M. Gaston Berger. Ils feront la même chose qu’avant. Le métier repose du métier. Je connais un violon de l’Opéra qui va écouter des concerts dès qu’il a un après-midi, et un lieutenant de la marine marchande qui est dégoûté de sa profession ; il veut entrer dans l’industrie, il veut gagner beaucoup d’argent. « Qu’en ferez-vous ? » lui ai-je demandé. « Je passerai ma vie à naviguer », m’a dit le marin dégoûté de la marine. C’est bien ce que je disais dès le début. Quand l’homme n’aura plus rien à faire, il fera enfin son métier. L’homme est un marin écœuré qui veut entrer dans la marine. »

Nouvelle chronique radio France Bleu Pays d’Auvergne

En plus du Coin des blogueurs, dans le 6-9h de France Bleu Pays d’Auvergne à 7h20, où je tiens une chronique de temps en temps, Patricia Farat m’a proposé de faire partie des Bouquineurs, nouvelle rubrique, toujours dans le 6-9h, mais à 8h40. Mon premier passage a eu lieu le 8 février et j’ai parlé de Tension Extrême, le polar de Sylvain Forge. L’horaire ne me permet pas de participer aussi souvent que je le voudrais mais j’ai bon espoir que ça s’arrange au printemps !

Dans mon teasing du mois de janvier, j’avais évoqué “The world without us”… j’ai commencé mais suis loin d’avoir terminé (c’est passionnant mais ardu), ainsi que Christian Bouchardy… que je n’ai même pas ouvert encore. En mars il devrait y avoir (prenons des pincettes) des pin-up, des vidéos au FRAC, de l’opéra, un nouvel escape game (voire plusieurs), un documentaire auvergnat…

3 Commentaires

  1. Beau mois de Février ! Merci pour les découvertes. Je vais me pencher sur le cas Hiver Pool dont j’ai déjà croisé le nom cette semaine. Des pin-up en Mars ? Irais-tu à l’Afterwork de La Puce à l’oreille ?

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :