Archives de Catégorie: Une page te garde ?

Le jour avant le bonheur

C’est le deuxième roman de Erri De Luca que je lis, après Le poids du papillon que j’avais adoré. Celui-ci n’arrive pas au niveau du premier mais possède un charme qui me donne furieusement envie de poursuivre dans la bibliographie

Le jour avant le bonheur

C’est le deuxième roman de Erri De Luca que je lis, après Le poids du papillon que j’avais adoré. Celui-ci n’arrive pas au niveau du premier mais possède un charme qui me donne furieusement envie de poursuivre dans la bibliographie

Les plus belles forêts d’Auvergne et du Limousin // Les éditions Page Centrale

Les éditions Page Centrale ont déménagé ! C’est désormais officiel depuis le 21 mai dernier et la crémaillère organisée par Sylvie Delolme et Benoît Barrès dans leur nouvelle maison, trèèès jolie maison, nichée sur les hauteurs de Thiers. Page Centrale,

Les plus belles forêts d’Auvergne et du Limousin // Les éditions Page Centrale

Les éditions Page Centrale ont déménagé ! C’est désormais officiel depuis le 21 mai dernier et la crémaillère organisée par Sylvie Delolme et Benoît Barrès dans leur nouvelle maison, trèèès jolie maison, nichée sur les hauteurs de Thiers. Page Centrale,

L’art de revenir à la vie

Voilà bien longtemps, j’ai lu « Comment je suis devenu stupide », par le même auteur, Martin Page. Je n’en ai aucun souvenir si ce n’est que j’avais bien aimé, et comme je n’ai chroniqué ce roman nulle part, ben voilà, c’est

L’art de revenir à la vie

Voilà bien longtemps, j’ai lu « Comment je suis devenu stupide », par le même auteur, Martin Page. Je n’en ai aucun souvenir si ce n’est que j’avais bien aimé, et comme je n’ai chroniqué ce roman nulle part, ben voilà, c’est

Le maître du haut château

Ce roman a atterri entre mes mains suite au fameux speed-booking à L’Armoire à Cuillères dont je vous avais fait le compte-rendu il y a quelques semaines. Le pitch de JD m’avait convaincue et c’est avec avidité que je me

Le maître du haut château

Ce roman a atterri entre mes mains suite au fameux speed-booking à L’Armoire à Cuillères dont je vous avais fait le compte-rendu il y a quelques semaines. Le pitch de JD m’avait convaincue et c’est avec avidité que je me

Le grand méchant renard

Par un samedi pluvieux, j’ai cédé à l’achat compulsif de cette BD qui trônait en tête de gondole à la FNAC. Couverture sympa, bandeau mentionnant la récompense prix BD FNAC, feuilletage concluant, allez hop ! Publié aux éditions Delcourt, Le grand

Le grand méchant renard

Par un samedi pluvieux, j’ai cédé à l’achat compulsif de cette BD qui trônait en tête de gondole à la FNAC. Couverture sympa, bandeau mentionnant la récompense prix BD FNAC, feuilletage concluant, allez hop ! Publié aux éditions Delcourt, Le grand

Novecento // André Dussollier à l’opéra de Vichy

C’est une poignée de jours seulement avant la date de la représentation que j’en ai eu connaissance. J’ai beau me tenir informée de tout un tas d’agendas culturels, celui de l’opéra de Vichy m’avait échappé. La frustration aurait été d’autant

Novecento // André Dussollier à l’opéra de Vichy

C’est une poignée de jours seulement avant la date de la représentation que j’en ai eu connaissance. J’ai beau me tenir informée de tout un tas d’agendas culturels, celui de l’opéra de Vichy m’avait échappé. La frustration aurait été d’autant

Speedbooking à L’Armoire à Cuillères

L’Armoire à Cuillères, voilà déjà un sacré bout de temps que je vous en parle… sans jamais y avoir mis les pieds. Incroyable non ? Mallorie exerçait ses talents de pâtissière lors des randonnées Art’Air en 2014 et 2015, et

Speedbooking à L’Armoire à Cuillères

L’Armoire à Cuillères, voilà déjà un sacré bout de temps que je vous en parle… sans jamais y avoir mis les pieds. Incroyable non ? Mallorie exerçait ses talents de pâtissière lors des randonnées Art’Air en 2014 et 2015, et

Le musée du silence

Un jeune homme débarque d’un train, dans un village japonais perdu entre deux montagnes. Il est attendu dans un manoir appartenant à une vieille dame excentrique et colérique qui a fait appel à ses compétences de muséographe pour mettre en

Le musée du silence

Un jeune homme débarque d’un train, dans un village japonais perdu entre deux montagnes. Il est attendu dans un manoir appartenant à une vieille dame excentrique et colérique qui a fait appel à ses compétences de muséographe pour mettre en

A chat parlé

Hikari parle Le jour où Elle a ramené ce livre à la maison, je l’ai reniflé, comme toutes ces choses qu’Elle rapporte du dehors, du monde où je ne vais jamais. J’ai bien vu le gros chat sur la couverture et

A chat parlé

Hikari parle Le jour où Elle a ramené ce livre à la maison, je l’ai reniflé, comme toutes ces choses qu’Elle rapporte du dehors, du monde où je ne vais jamais. J’ai bien vu le gros chat sur la couverture et

La renverse

Avant d’attaquer ce billet, j’ai relu celui que j’avais écrit à l’occasion de son dernier roman, Peine perdue, que j’avais aimé. Je ne suis malheureusement pas aussi positive pour ce nouveau roman, La renverse. Alors oui, bien sûr, j’aime toujours

La renverse

Avant d’attaquer ce billet, j’ai relu celui que j’avais écrit à l’occasion de son dernier roman, Peine perdue, que j’avais aimé. Je ne suis malheureusement pas aussi positive pour ce nouveau roman, La renverse. Alors oui, bien sûr, j’aime toujours

Bizarrama culturologique // Marion Montaigne

Quelques mots au sujet de cette BD de Marion Montaigne reçue des mains du Père Noël il y a quelques semaines. Elle est le fruit d’une collaboration avec l’émission « Personne ne bouge » sur Arte. Alors on va pas se mentir,

Bizarrama culturologique // Marion Montaigne

Quelques mots au sujet de cette BD de Marion Montaigne reçue des mains du Père Noël il y a quelques semaines. Elle est le fruit d’une collaboration avec l’émission « Personne ne bouge » sur Arte. Alors on va pas se mentir,

Léon Gendre, reporter photographe et photographe aérien

Vous allez penser que je radote mais tant pis. Je vous ai déjà parlé de Léon Gendre il y a quelques semaines, à l’occasion d’une exposition exceptionnelle au Conseil départemental du Puy-de-Dôme (relire mon article). J’étais tombée en admiration devant cette

Léon Gendre, reporter photographe et photographe aérien

Vous allez penser que je radote mais tant pis. Je vous ai déjà parlé de Léon Gendre il y a quelques semaines, à l’occasion d’une exposition exceptionnelle au Conseil départemental du Puy-de-Dôme (relire mon article). J’étais tombée en admiration devant cette

Ces femmes qui ont réveillé la France

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de pouvoir écouter une conférence de Jean-Louis Debré, venu présenter son ouvrage à Clermont dans l’amphithéâtre de la faculté de droit. C’est un recueil qu’il a co-écrit avec Valérie Bochenek (qui

Ces femmes qui ont réveillé la France

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de pouvoir écouter une conférence de Jean-Louis Debré, venu présenter son ouvrage à Clermont dans l’amphithéâtre de la faculté de droit. C’est un recueil qu’il a co-écrit avec Valérie Bochenek (qui

Hotte stuff 2015

Fichue météo ! J’ai pas vu Noël arriver, qu’il est déjà reparti… Il n’y a pas que le soleil qui s’est montré généreux cette année, le Père Noël aussi ! Petit inventaire des trucs chouettes déposés sous le sapin creusois

Hotte stuff 2015

Fichue météo ! J’ai pas vu Noël arriver, qu’il est déjà reparti… Il n’y a pas que le soleil qui s’est montré généreux cette année, le Père Noël aussi ! Petit inventaire des trucs chouettes déposés sous le sapin creusois

L’armée furieuse

Toujours se garder un petit Fred Vargas sous le coude en cas d’urgence. Toujours. Quelle urgence ? Un déplacement en train, par exemple, plus de 3h aller, la même chose au retour. Pour affronter l’ennui, il faut un roman qui

L’armée furieuse

Toujours se garder un petit Fred Vargas sous le coude en cas d’urgence. Toujours. Quelle urgence ? Un déplacement en train, par exemple, plus de 3h aller, la même chose au retour. Pour affronter l’ennui, il faut un roman qui

La petite femelle

Après l’extraordinaire Sulak, qui m’avait passionnée et tenue en haleine pendant des jours (voir mon article), j’ai retrouvé Philippe Jaenada avec joie et excitation pour une nouvelle biographie-enquête, un pavé et je dirais même plus, un pavé dans la mare.

La petite femelle

Après l’extraordinaire Sulak, qui m’avait passionnée et tenue en haleine pendant des jours (voir mon article), j’ai retrouvé Philippe Jaenada avec joie et excitation pour une nouvelle biographie-enquête, un pavé et je dirais même plus, un pavé dans la mare.

Les cerfs-volants

Parce que j’avais beaucoup aimé La vie devant soi, on m’a prêté Les cerfs-volants, de Romain Gary (1980, son dernier roman). J’ai eu un peu de mal à me laisser embarquer dans cette histoire mais la deuxième partie du roman

Les cerfs-volants

Parce que j’avais beaucoup aimé La vie devant soi, on m’a prêté Les cerfs-volants, de Romain Gary (1980, son dernier roman). J’ai eu un peu de mal à me laisser embarquer dans cette histoire mais la deuxième partie du roman

Mr Gwyn

Le problème avec les romans étrangers, c’est que parfois ils nous arrivent un peu tard. Ce roman d’Alessandro Baricco, l’un de mes auteurs préférés, a été traduit (par Lise Caillat) et édité chez Gallimard en 2014 alors qu’il m’indique qu’il

Mr Gwyn

Le problème avec les romans étrangers, c’est que parfois ils nous arrivent un peu tard. Ce roman d’Alessandro Baricco, l’un de mes auteurs préférés, a été traduit (par Lise Caillat) et édité chez Gallimard en 2014 alors qu’il m’indique qu’il

L’incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage

Murakami a délaissé quelque peu les échappées fantastiques de IQ84 pour revenir à une histoire toute simple, on ne peut plus terre-à-terre. L’histoire… Tsukuru Tazaki a 36 ans. Il travaille à Tokyo et construit des gares. Il est jeune, sportif,

L’incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage

Murakami a délaissé quelque peu les échappées fantastiques de IQ84 pour revenir à une histoire toute simple, on ne peut plus terre-à-terre. L’histoire… Tsukuru Tazaki a 36 ans. Il travaille à Tokyo et construit des gares. Il est jeune, sportif,

Kitchen – Banana Yoshimoto

Ce court roman japonais a été un succès populaire exceptionnel au Japon, et dans le monde entier par la suite. Écrit par une jeune auteure (c’est pas son vrai prénom, hein, Banana), et publié en 1988, il dépeint une courte

Kitchen – Banana Yoshimoto

Ce court roman japonais a été un succès populaire exceptionnel au Japon, et dans le monde entier par la suite. Écrit par une jeune auteure (c’est pas son vrai prénom, hein, Banana), et publié en 1988, il dépeint une courte

Dans les bois éternels

Pour me remettre de ces longs mois passés avec le soporifique Robert, il fallait bien deux Fred Vargas pris coup sur coup, en remède intensif. Reprendre goût à la lecture, se rassurer sur le fait que non, ce n’est pas

Dans les bois éternels

Pour me remettre de ces longs mois passés avec le soporifique Robert, il fallait bien deux Fred Vargas pris coup sur coup, en remède intensif. Reprendre goût à la lecture, se rassurer sur le fait que non, ce n’est pas

Nous, les enfants de 1978

Voilà le genre de livre-gadget qui plombe bien le moral ! Isabelle Bryskier, elle-même née en 1978, nous plonge dans nos 18 premières années, en s’appuyant à la fois sur des souvenirs qu’on devine personnels, mais aussi sur les faits

Nous, les enfants de 1978

Voilà le genre de livre-gadget qui plombe bien le moral ! Isabelle Bryskier, elle-même née en 1978, nous plonge dans nos 18 premières années, en s’appuyant à la fois sur des souvenirs qu’on devine personnels, mais aussi sur les faits

Sous les vents de Neptune

Après Robert Sabatier et ses interminables divagations mystico-philosophiques, j’avais un besoin fou de me réfugier dans une écriture familière, servie par des personnages attachants, un roman-doudou que je prendrais plaisir à dévorer avec la certitude de n’être pas déçue. Que

Sous les vents de Neptune

Après Robert Sabatier et ses interminables divagations mystico-philosophiques, j’avais un besoin fou de me réfugier dans une écriture familière, servie par des personnages attachants, un roman-doudou que je prendrais plaisir à dévorer avec la certitude de n’être pas déçue. Que

Les années secrètes de la vie d’un homme

J’ai commencé ce roman en… septembre 2014. Et je viens de le terminer. Tout ça à cause de mon foutu point d’honneur à ne pas laisser tomber un bouquin en cours de route. Alors à ma décharge c’est un gros

Les années secrètes de la vie d’un homme

J’ai commencé ce roman en… septembre 2014. Et je viens de le terminer. Tout ça à cause de mon foutu point d’honneur à ne pas laisser tomber un bouquin en cours de route. Alors à ma décharge c’est un gros

Les Editions Margot s’exposent au centre Camille Claudel

« La Bande à Margot » qui s’affiche fièrement à l’entrée du centre culturel Blaise Pascal est constituée de huit auteurs des Editions Margot, créées par Thibault Prugne. Je vous avais déjà parlé de ce jeune illustrateur clermontois à l’occasion de sa

Les Editions Margot s’exposent au centre Camille Claudel

« La Bande à Margot » qui s’affiche fièrement à l’entrée du centre culturel Blaise Pascal est constituée de huit auteurs des Editions Margot, créées par Thibault Prugne. Je vous avais déjà parlé de ce jeune illustrateur clermontois à l’occasion de sa

Petites coupures à Shioguni

Tandis que le festival du court-métrage de Clermont-Ferrand commençait à peine, s’achevait le festival de la BD d’Angoulême. Quel point commun ? Et bien ce dernier a couronné du prix du polar Florent Chavouet, pour sa dernière BD « Petites coupures

Petites coupures à Shioguni

Tandis que le festival du court-métrage de Clermont-Ferrand commençait à peine, s’achevait le festival de la BD d’Angoulême. Quel point commun ? Et bien ce dernier a couronné du prix du polar Florent Chavouet, pour sa dernière BD « Petites coupures

Les petits inventaires d’Ariel Wizman

L’an dernier, je m’étais fait un petit cadeau de Noël avant l’heure au détour d’un rayon de la FNAC, conquise par ce livre à la fois drôle et informatif « Ces objets insolites ou obsolètes que vous pensiez avoir oubliés ». Ariel

Les petits inventaires d’Ariel Wizman

L’an dernier, je m’étais fait un petit cadeau de Noël avant l’heure au détour d’un rayon de la FNAC, conquise par ce livre à la fois drôle et informatif « Ces objets insolites ou obsolètes que vous pensiez avoir oubliés ». Ariel

J’ai testé pour vous… la bibliothèque numérique de Clermont Communauté

…en direct de mon canapé (ou presque)   J’ai un peu honte de l’admettre, je n’ai jamais eu, jusqu’à aujourd’hui, de carte de bibliothèque en ma possession. Oh j’ai de bonnes raisons pour me justifier ! La première c’est que

J’ai testé pour vous… la bibliothèque numérique de Clermont Communauté

…en direct de mon canapé (ou presque)   J’ai un peu honte de l’admettre, je n’ai jamais eu, jusqu’à aujourd’hui, de carte de bibliothèque en ma possession. Oh j’ai de bonnes raisons pour me justifier ! La première c’est que

Land art d’automne et d’hiver par Marc Pouyet

L’été dernier, j’ai participé à un petit concours sur la page Facebook des éditions Plume de carotte, dont je vous avais déjà parlé à l’occasion de la sortie du tome « Eté » du land art de saison de Marc Pouyet. Le

Land art d’automne et d’hiver par Marc Pouyet

L’été dernier, j’ai participé à un petit concours sur la page Facebook des éditions Plume de carotte, dont je vous avais déjà parlé à l’occasion de la sortie du tome « Eté » du land art de saison de Marc Pouyet. Le

Il faut aller voir… Axel Kahn

Jour 2 Arrivée le matin, je pensais être relativement tranquille pour aller discuter, avec Sandrine Garcia et Rémi Maynègre, et éventuellement obtenir une dédicace sur le tome 2 de leurs aventures au Japon que je m’étais traîné dans mon sac

Il faut aller voir… Axel Kahn

Jour 2 Arrivée le matin, je pensais être relativement tranquille pour aller discuter, avec Sandrine Garcia et Rémi Maynègre, et éventuellement obtenir une dédicace sur le tome 2 de leurs aventures au Japon que je m’étais traîné dans mon sac

Peine Perdue – Olivier Adam

C’est avec un peu d’appréhension que j’ai acheté le dernier roman d’Olivier Adam. D’ailleurs, entre parenthèses, c’est mon premier achat à la librairie Les Volcans, désormais reprise par quelques salariés après des difficultés au sein du réseau Chapitre. Bref. Olivier

Peine Perdue – Olivier Adam

C’est avec un peu d’appréhension que j’ai acheté le dernier roman d’Olivier Adam. D’ailleurs, entre parenthèses, c’est mon premier achat à la librairie Les Volcans, désormais reprise par quelques salariés après des difficultés au sein du réseau Chapitre. Bref. Olivier

Thibault Prugne

Il y a quelques mois, j’ai participé au projet Ulule de Thibault Prugne, illustrateur clermontois pour lequel j’avais eu un coup de cœur lors de l’expo « Des illustrateurs en Auvergne » en mars dernier. Comme souvent lors de ces projets de

Thibault Prugne

Il y a quelques mois, j’ai participé au projet Ulule de Thibault Prugne, illustrateur clermontois pour lequel j’avais eu un coup de cœur lors de l’expo « Des illustrateurs en Auvergne » en mars dernier. Comme souvent lors de ces projets de

Tokyo – Marie-Sophie Leturcq

[Edit : Bibliocratie a malheureusement cessé son activité] J’ai reçu ma première commande Bibliocratie ! Mais c’est quoi ? T’as la mémoire courte, j’en avais déjà parlé à l’occasion des Pépites du Nouveau monde (va relire, ça te fera du bien dans

Tokyo – Marie-Sophie Leturcq

[Edit : Bibliocratie a malheureusement cessé son activité] J’ai reçu ma première commande Bibliocratie ! Mais c’est quoi ? T’as la mémoire courte, j’en avais déjà parlé à l’occasion des Pépites du Nouveau monde (va relire, ça te fera du bien dans

Les Contre-plongées de Clermont-Ferrand 2014

Je n’ai pas participé à beaucoup d’animations estivales à Clermont cette année. La faute à une météo peu propice aux soirées au clair de lune, et aussi à une programmation assez pointue qui ne m’emballait guère. J’ai malgré tout assisté

Les Contre-plongées de Clermont-Ferrand 2014

Je n’ai pas participé à beaucoup d’animations estivales à Clermont cette année. La faute à une météo peu propice aux soirées au clair de lune, et aussi à une programmation assez pointue qui ne m’emballait guère. J’ai malgré tout assisté

Comment chier dans les bois

Non, il n’y a pas de point d’interrogation à la fin de ce titre. Il est dans votre tête, le point d’interrogation, ne mentez pas ! Je le sais ! Ceux d’entre vous qui fréquentent les librairies ont probablement déjà vu ce

Comment chier dans les bois

Non, il n’y a pas de point d’interrogation à la fin de ce titre. Il est dans votre tête, le point d’interrogation, ne mentez pas ! Je le sais ! Ceux d’entre vous qui fréquentent les librairies ont probablement déjà vu ce